in

Éclairage solaire : comment bien le choisir pour son jardin ?

Crédits : Ryhor Bruyeu / iStock

En extérieur, les éclairages de jardin ajoutent une vraie touche cocooning. Ils ont en effet un côté pratique, mais aussi de plus en plus esthétique. Le tout est de savoir comment utiliser les énergies. Pour plus de praticité, d’économie, mais aussi dans un but écologique, les éclairages solaires ont le vent en poupe. Ces éclairages fonctionnent grâce à des capteurs solaires qui utilisent le rayonnement et l’énergie du soleil pour produire de la lumière artificielle. Mais comment choisir son éclairage solaire ? Quels sont les facteurs à prendre en compte avant de se lancer dans l’acquisition de ces lumières ? Découvrez-le tout de suite.

1. La puissance lumineuse selon la superficie du jardin

Des éclairages solaires, il y en a pour tous les prix. Mais évitez de vous tourner directement vers les moins chers, car vous risquez d’être déçu. En effet, vous pourriez vous retrouver avec une lumière qui éclairera à peine votre terrasse.

Pour choisir une bonne luminosité, on a tendance à consulter les watts et pourtant pour ce cas-là, il vaudrait mieux se référer aux lumens. En effet, vous aurez une meilleure idée de l’intensité de la lampe grâce aux lumens qui sont une unité de mesure plus fiable qui prend en compte la qualité des LED. Les watts sont quant à eux plutôt basés sur la consommation d’énergie.

éclairage solaire
Crédits : gorodenkoff / iStock

2. L’emplacement de vos lampes solaires

Les éclairages solaires se présentent sous de nombreuses formes : balises solaires, bornes solaires, lampes solaires, pavés solaires, spots solaires encastrables, etc. C’est pour cela qu’il faut réfléchir stratégiquement à l’emplacement des lampes, mais aussi des panneaux photovoltaïques !

Évitez de les placer dans des zones d’ombres même partielles. Les panneaux photovoltaïques doivent être placés là où le soleil est présent à toute heure de la journée. Plus le rayonnement du soleil est direct et plus vos lampes seront rechargées de manière optimale. C’est le même système pour les lampes déjà équipées d’un panneau solaire intégré. Il ne faut pas les placer dans une zone d’ombre et encore moins sur la face nord de votre maison. Pour un bel effet, vous pouvez en placer au sein de vos plantes tant que les feuillages ne bloquent pas l’accès à la lumière naturelle.

3. Les options de votre éclairage solaire

Il est vrai qu’une lampe solaire sera plus efficace en été lorsque l’ensoleillement est beaucoup plus intense et surtout beaucoup plus long. N’hésitez pas d’ailleurs à sélectionner des options qui pourraient vous être utiles en matière d’éclairage. Par exemple, pensez à opter pour une lampe qui donne la possibilité de choisir la température des couleurs afin de pouvoir changer d’ambiance en fonction de votre humeur mais aussi des saisons. Ainsi, si vous souhaitez donner une atmosphère tamisée à votre jardin durant les soirs d’été, vous pourrez choisir de l’éclairer d’une lumière chaude.

En hiver en revanche, vous pouvez faire usage d’une lampe hybride. C’est une lampe qui est équipée à la fois d’une pile lithium rechargeable au solaire et d’une pile alcaline qui prend le relais. Là aussi, la possibilité du choix d’une couleur de saison pourrait apporter un sacré plus à votre extérieur.

Enfin, pour économiser de l’énergie, vous pouvez aussi vous équiper de lampes à détecteur de mouvements. Ainsi, l’énergie des lampes ne sera sollicitée qu’en cas de nécessité.

Articles liés :

Qu’est-ce qu’un pas japonais et comment le réaliser ?

Comment choisir sa tondeuse à gazon ?

Tuto : réalisez un magnifique panier de jardin robuste