in

Épinards : semis, culture et entretien

Crédits : Lecic / iStock

Les épinards sont des légumes populaires que l’on retrouve fréquemment dans nos assiettes. Ce légume-feuille n’est pas très exigeant niveau culture, il est donc accessible à tous les amateurs de jardinage. Les épinards sont connus pour être particulièrement bons pour la santé puisqu’ils contiennent énormément de minéraux et de vitamines. Alors, découvrez vite comment cultiver les épinards au sein de votre potager.

Où et quand semer les épinards ?

Les épinards se cultivent aussi bien en pleine terre au jardin qu’en pot. La période idéale pour les semis d’épinards se situe au début du printemps, mais il est également possible de lancer la culture au tout début de l’automne.

Pour récolter ses épinards en été : semis de mars à mai, directement en pleine terre.

Pour récolter ses épinards en automne ou en hiver : semis d’août à septembre, directement en pleine terre.

Les épinards aiment les sols frais, humides et riches en humus. Ils ont aussi une préférence pour les sols argileux. Placez donc vos semis à la mi-ombre et évitez le plein soleil qui peut être fatal. Les épinards sont assez rustiques, ils ne craignent pas vraiment le froid.

épinard
Crédits : ponce_photography / Pixabay

Comment semer les épinards ?

Les épinards se sèment en ligne. Espacez chacun de vos rangs d’environ 30 cm. Semez vos graines à 3 cm de profondeur puis couvrez-les de terreau. Il faudra ensuite éclaircir tous les 10 à 15 cm dès l’apparition des premières feuilles pour permettre aux plants les plus robustes de se développer. Arrosez en pluie fine et veillez à maintenir la terre toujours un peu humide.

La culture en pot se réalise de la même manière, il faudra seulement veiller à bien arroser régulièrement puisque la pluie ne sera pas au rendez-vous. Sur un balcon ou en terrasse, en pot ou en jardinière, les épinards se développeront tout aussi bien qu’au sein du potager.

Comment entretenir les épinards ? 

L’ennemi principal des épinards est la chaleur. C’est donc surtout en été qu’il faudra prêter attention aux cultures. À la belle saison, pensez donc à pailler le sol pour préserver la fraîcheur de la terre et pour éviter les évaporations d’eau. Arrosez de préférence en soirée. Le paillis servira également à protéger les plants des gelées.

Le reste du temps, arrosez régulièrement afin que la terre reste humide.

Articles liés :

Quelle est la différence entre un potiron et un potimarron ?

Légumes anciens : cultivez les légumes oubliés au potager !

Engrais verts : à quoi ça sert et quelles espèces semer en été ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *