in

Estragon : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien

Crédits : surrendernate / Pixabay

L’estragon est l’une des fines herbes à avoir toujours sous la main pour agrémenter ses petits plats. Ce sont ses feuilles qui contiennent l’explosion de saveurs qu’on lui connait si bien. L’estragon se cultive aussi bien au jardin qu’en pot. En plus, il fait partie des herbes aromatiques faciles à cultiver et qui poussent très bien sous nos climats. Voici tout ce que vous devez savoir sur la culture de l’estragon.

Comment semer l’estragon (pot ou extérieur) ?

Si vous décidez de cultiver l’estragon en intérieur, vous aurez la possibilité de le semer toute l’année en pot. Cependant, pour le semer en pleine terre au jardin, il faudra attendre la mi-mai. Il est également possible de le semer sous abri au début du printemps.

Pour mettre en place le semis, vous devez enfouir les graines dans 1 à 2 cm de terre et espacer les rangs de 20 cm. Munissez-vous d’un arrosoir à pluie fine et arrosez modérément. La levée peut prendre jusqu’à 2 semaines et la maturité sera atteinte 2 mois plus tard.

Comment planter l’estragon ?

Pour planter l’estragon, rendez-vous en jardinerie pour l’acheter en godet. Il faudra le rempoter tout de suite dans un pot plus grand après achat. Choisissez un terreau universel de qualité. Enfouissez les graines dans 1 à 2 cm de terre et arrosez en pluie fine.

estragon
Crédits : Serres Fortier / Flickr

Comment entretenir et récolter l’estragon ?

L’estragon craint fortement le gel. Si par hasard des gelées tardives arrivent, l’estragon disparaîtra complètement, mais réapparaîtra au printemps ! Lors des périodes froides, protégez le pied par un paillis ou placez l’estragon sous cloche. Au niveau de l’arrosage, celui-ci doit être régulier, mais modéré. Il a surtout besoin d’eau lors des périodes chaudes. Il est très facile de multiplier l’estragon, quelle que soit la technique : marcottage, bouturage ou part drageon.

Tout au long de l’année, vous pouvez couper les feuilles au fur et à mesure de vos besoins. Commencez par cueillir les feuilles les plus anciennes. D’ailleurs, il est préférable de cueillir feuille par feuille que d’arracher ou de couper aux ciseaux plusieurs tiges d’un seul coup.

Pour la conservation, vous pouvez faire sécher les feuilles d’estragon à l’air libre puis les broyer et les placer dans un bocal hermétique. Vous pouvez aussi congeler les feuilles, mais elles risquent de perdre de leur saveur.

Source

Articles liés : 

Persil : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien

Thym : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien

Oignon : comment le planter, le cultiver et le récolter

Estragon : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien
noté 5 - 1 vote