in

Figuier de Barbarie : semis, plantation, culture, entretien et récolte

Crédits : Lichtwolke / iStock

Le figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica) est un cactus qui produit de délicieux fruits sucrés. On le retrouve principalement dans les milieux désertiques, mais il est possible de cultiver en pot sous nos latitudes. Découvrez tous nos conseils pour cultiver le figuier de Barbarie.

Où et quand cultiver le figuier de Barbarie ?

Bien qu’originaire du désert, cette plante a une bonne rusticité (jusqu’à -25°C). En effet, les déserts peuvent être très froids durant la nuit. Il faudra tout de même choisir une place en plein soleil pour votre pot. La période idéale pour la plante se trouve au printemps ou en été. En pot, le substrat devra être composé de 2/3 de terreau et de 1/3 de sable. N’oubliez pas les billes d’argile pour le drainage.

figuier de barbarie figue
Crédits : Candice Estep / iStock

Semis et germination

Les graines se récoltent directement sur la figue de Barbarie (le fruit), mais vous pouvez aussi les retrouver en jardinerie. Avant de semer les graines, il faut les faire germer. Pour cela, placez-les individuellement dans des caissettes que vous remplirez de terreau dès le mois de mars. Entreposez les caissettes dans une serre chauffée à 20°C minimum. Vaporisez le terreau d’eau pour le maintenir au frais.

La germination est plutôt longue, de l’ordre de plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Prenez votre mal en patience ! Si la patience n’est pas votre fort, nous vous recommandons de multiplier le figuier de Barbarie par bouturage.

L’entretien

Opuntia ficus-indica ne demande pas beaucoup d’entretien, ou du moins rien de difficile. Il suffit d’un arrosage hebdomadaire et généreux durant l’été. Laissez tout de même la terre séchée entre deux apports en eau.

Durant l’hiver, arrosez une fois par mois et stoppez complètement lorsque les températures descendent en dessous de 10°C.

Gardez le sujet en pot à l’abri durant l’hiver puis sortez-le au jardin en l’exposant progressivement au soleil pour éviter les brûlures.

Vous aurez la chance d’observer de belles fleurs solitaires en forme d’entonnoir, de couleur jaune ou orange. Toutefois, celles-ci sont éphémères ! En effet, elles n’apparaissent que durant une seule journée avant de laisser rapidement leur place aux fruits.

figuier de barbarie figue
Crédits : Gregory Clifford / iStock

Maladies et parasites du jardin

Il arrive parfois que l’une des raquettes ramollisse. Dans ce cas-là, il s’agit probablement d’excès d’eau ! Pensez bien à vider la coupelle pour éviter la stagnation de l’eau.

Côté parasites, les cochenilles farineuses peuvent mener la vie dure à votre cactée. On les repère par de petits amas blancs un peu partout sur la plante. Pour en venir à bout, utilisez une solution à base de savon noir dilué dans de l’eau.

La récolte

La figue de Barbarie se récolte en été lorsqu’elle est bien jaune ou violette selon la variété. Ce fruit particulièrement sucré est protégé par une peau épineuse. Pelez le fruit en prenant soin de ne pas vous blesser et dégustez le fruit tel quel !