in

Fleur chauve-souris : conseils, semis, entretien et floraison

Crédits : Foto-Rabe / Pixabay

La fleur chauve-souris (Tacca chantrieri) est une plante aux allures lugubres lorsqu’elle fleurit. D’ailleurs, on l’imagine très bien décorer le manoir de Dracula ! Appelé aussi fleur du Diable, le Tacca chantrieri expose une inflorescence noire drapée de longs filaments rappelant la chauve-souris. La fleur est de couleur noire bronze, ses pétales rappellent les ailes et les filaments les pattes pendantes de l’animal. Sa culture est plutôt délicate. Voici quelques astuces et conseils pour entretenir la fleur chauve-souris.

Où, quand et comment semer la fleur chauve-souris ?

Le Tacca ne se sème qu’à partir du printemps et lorsque les températures se situent entre les 22 et 27°C. Si vous l’achetez en pot, la plantation se fait à la fin de l’hiver entre fin février et mi-mars. La plante a besoin de beaucoup de lumière, mais craint le soleil direct. Elle craint également les courants d’air froid, même minimes. Cependant, une forte hygrométrie (humidité) est nécessaire. Étant d’origine tropicale, il faut reconstituer au plus proche son milieu naturel.

Concernant le substrat, la plante chauve-souris demande un sol légèrement acide et constitué à parts égales de terreau de feuilles et d’écorces broyées (ou fibre de coco). Le sol doit nécessairement être bien drainé. Quant à l’engrais, il est nécessaire. Choisissez une variété à libération lente.

Il est tout à fait possible de cultiver le Tacca chantrieri en pot. Pour cela, veillez à ce que la terre soit bien drainée en choisissant un pot percé dans le fond et en ajoutant du gravier ou des billes d’argile avant le substrat.

fleur chauve-souris (Tacca chantrieri)
Crédits : Hazel / Flickr

Culture et entretien de la fleur chauve-souris

Le rempotage : il faut s’y prendre tous les deux à trois ans au printemps. Le pot doit avoir un diamètre légèrement plus grand que le précédent. N’oubliez pas de supprimer les vieux rhizomes abîmés.

L’arrosage : il doit être régulier, car la surface ne doit jamais être sèche, mais sans excès. Comptez un à deux arrosages par semaine. En été, vous pouvez pratiquer le bassinage pour entretenir une température entre 25 et 27°C et un bon taux d’humidité. En hiver, l’arrosage doit être espacé, sauf si la plante se trouve dans une serre chauffée.

Température et humidité : la température ne devra jamais descendre en dessous de 15°C ou la plante mourra. Elle craint l’air sec, notamment en hiver lorsque l’on chauffe la maison. N’oubliez pas d’asperger les feuilles quotidiennement ou même de les plonger directement dans l’eau. De plus, la sécheresse attire les araignées rouges !

Engrais : apporter de l’engrais pendant la belle saison, soit de l’engrais à diffusion lente ou alors de l’engrais pour plantes vertes tous les 15 jours. En hiver, l’apport devra être stoppé.

Floraison : lorsque la plante a fleuri, ne la touchez plus ! Elle n’aime pas qu’on la change de place. Ses feuilles mesurent entre 20 et 50 cm. Ses pétioles, 10 à 25 cm. Sa floraison est vraiment spectaculaire ! Après elle, il se peut que des petits fruits contenant des graines apparaissent. Elles serviront à multiplier la plante.

Taille : Parfois, la plante fait des petits via les rhizomes. Au printemps, séparez-les lorsqu’ils ont au moins un bourgeon.

Source

Articles liés : 

Fleurs noires : 10 variétés naturelles à planter

Bougainvillier : conseils, plantation et entretien

16 plantes insolites à cultiver dans votre jardin !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de