in

Fleur de verre ou plante Squelette : tout savoir sur cette fleur rare

Crédits : montage de jardinerfacile/pinterest/wikipedia

Connaissez-vous la fleur squelette, cette fleur qui devient transparente au contact de l’eau ? Cette fleur est tellement intrigante que des chercheurs se sont penchés dessus pour comprendre le processus et s’en inspirer pour de nouvelles expériences et créer des matériaux révolutionnaires. Diphylleia grayi, de son nom scientifique, pousse sur les flancs de montagnes des régions les plus froides du Japon. C’est donc une variété rare. Lorsque le temps est sec, c’est une fleur blanche de tout ce qu’il y a de plus commun… Découvrez l’histoire de la fleur de verre qui prouve que la nature n’a pas fini de nous surprendre !

Les caractéristiques de la plante squelette

Cette plante vivace herbacée est originaire d’Honshu et d’Hokkaido, des îles japonaises aux températures extrêmes. Appréciant les lieux humides, elle aime se loger dans le sous-bois. Le plus difficile avec Diphylleia grayi, c’est de se la procurer, car sa culture est quant à elle relativement facile. Elle demandera seulement de la patience.

Son feuillage imposant se pare d’étonnantes fleurs translucides. Puis après floraison, elles fructifient avec de jolies ombrelles tirant sur le rouge et ornées de baies bleues. Les fleurs ne mesurent que quelques centimètres, mais sont regroupées en cimes. Lorsque le temps est sec, les pétales de la fleur sont de couleur blanche. Mais ce qui rend cette fleur spéciale, c’est qu’au contact de l’eau, celles-ci deviennent translucides.

Les tiges peuvent atteindre 40 à 80 cm de hauteur sur lesquels apparaîtront 2 ou 3 feuilles très larges et dentées. Dans sa version fruitée, Diphylleia grayi rend superbement bien sur un grand massif.

Fleur de verre plante Squelette Diphylleia grayi
Crédits : ja.wikipedia.org

Comment cultiver la fleur de verre ?

Comme dit plus haut, ce n’est pas une fleur difficile à cultiver, mais il faut de la patience. Elle est plutôt longue à s’installer, c’est pour cela qu’une fois repiquée, elle ne doit plus être dérangée. Si vous le pouvez, plantez-la à l’orée d’arbres caducs, elle pourra y vivre plusieurs années. En effet, le système racinaire des arbres caducs draine naturellement la terre en hiver. De plus, leurs grands feuillages apportent  de l’ombre pour éviter la surchauffe.

Il est possible de réaliser un paillage de débris de végétaux tant que la plante est jeune pour éviter les sécheresses. La plante squelette se plante au printemps ou à la fin de l’été. Mélangez de la terre du jardin avec du terreau de plantation de qualité en prenant soin de la motte. Arrosez quelques semaines après la plantation puis l’été durant sa première année. Ensuite, laissez-la vivre naturellement.

Sachez qu’il est difficile de la multiplier, ce qui fait sa rareté. Une levée en graines est ici la technique à favoriser, mais il leur faudra des années avant de germer.

Fleur de verre plante Squelette Diphylleia grayi
Crédits : pinterest

Articles liés :

Bouturer de la lavande : quand et comment ?

Plantes saxicoles : 8 plantes pour habiller les pierres

Hortensia : comment garder les hortensias bleus ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de