in

Fraisier : semis, plantation, entretien et récolte

Crédits : Pratchaya / iStock

Sa chair rouge et sucrée envahit les étals des marchés dès le début du printemps : on parle bien sûr de la fraise ! Le fraisier trouve facilement sa place au sein du potager, mais il se cultive aussi en jardinières sur un balcon, une terrasse ou tout simplement un rebord de fenêtre. Même si la plantation des stolons est la culture la plus fréquente, il est possible de semer des graines de fraises. Il suffit de connaître les bons gestes pour obtenir dès le printemps de délicieuses fraises à déguster. Voici tous nos conseils.

Comment cultiver mes fraises ?

Semer les graines des fraises :

Avant de commencer, sachez que les graines de fraisier ont besoin d’un petit coup de froid pour la levée, tout comme dans la nature. Il est donc conseillé de placer vos graines au réfrigérateur durant deux semaines avant vos semis.

Quand semer : la période idéale pour semer les graines de fraisiers est au printemps. Semez sous abri entre mars et avril ou, selon votre région, entre mai et juin à l’extérieur. Le point indispensable à retenir est que les semences ont besoin d’une température supérieure à 18°C pour germer.

Où semer : pour les semis au chaud, vous pouvez utiliser des caissettes pour un repiquage plus simple au jardin ou directement en pot ou en jardinière si vous comptez garder votre culture dedans. Vos pots et jardinières doivent être percés dans le fond (important en cas d’excès d’eau). N’oubliez pas d’ajouter une couche de billes d’argile dans le fond pour améliorer le drainage.

Exposition : bien ensoleillée

Comment semer : il suffit de semer vos graines en surface d’un terreau riche et humide sans les enfoncer. La température doit être à 20°C minimum. Vous n’aurez ensuite plus qu’à tasser et à arroser légèrement.

fraises fraisier semis plantation
Crédits : congerdesign / Pixabay

Planter des pieds de fraisier :

  • La période idéale pour se lancer dans la plantation en pleine terre est au début de l’automne, en septembre. Il est toutefois possible de commencer à la fin de l’été durant la deuxième quinzaine d’août.
  • Préparer le sol en y incorporant du compost bien décomposé et un engrais de fond.
  • Creuser des trous pour chaque plant en les espaçant de 30 à 40 cm.
  • Chaque rangée doit être espacée de 50 à 60 cm.
  • Tasser la terre autour du fraisier en laissant dépasser le collet.
  • C’est grâce à leurs stolons que les fraisiers se démultiplieront.
  • Pailler autour des plants afin de les protéger contre les mauvaises herbes, de préserver la fraîcheur du sol et de garder les fruits en sécurité.
  • Arroser régulièrement sans excès. La terre doit toujours être légèrement humide.

Comment entretenir son fraisier ?

Arrosage : les semis doivent constamment rester légèrement humides, et cela jusqu’à la levée qui a généralement lieu une à quatre semaines plus tard. Pour cela, vous pouvez simplement utiliser un spray rempli d’eau et brumiser votre terre une à deux fois par semaine.

Le repiquage : repiquez vos fraisiers à leur emplacement définitif lorsque les plants auront 5 feuilles en espaçant chaque plant d’au moins 20 cm.

Après plantation : Supprimez les stolons (tiges rampantes émanant du pied principal) au fur et à mesure, car ils puiseront inutilement l’énergie de ce fruitier. Ne faites pas l’impasse sur le paillis, il protège vos fraises. N’oubliez pas de traiter vos fraises contre les pucerons et autres nuisibles, mais attention : sans produit chimique ! Essayez plutôt notre spray anti-insectes naturel et non toxique fait maison !

fraisier fleurs fraises
Crédits : Nadia Probst / iStock

La récolte des fraises 

Les fraisiers remontants (Mara des bois, Cirafine,Maïka, Capron Royal, etc.) se récoltent à partir de mai-juin puis tout l’automne. Les fraisiers non remontants (Gariguette, Alpine,Talisman, Matis, Apricot, etc.) se récoltent en mai-juin. Ces derniers n’ont qu’un cycle de production. Au niveau des quantités, on obtient environ 1,5 kg/m². Il faut les cueillir au fur et à mesure qu’elles mûrissent et obtiennent une couleur bien rouge en privilégiant d’abord celles exposées au soleil. Il est en outre préférable de les cueillir le matin pour préserver leur fraîcheur et leur goût.