in

Gardénia : conseils d’entretien du gardénia

Crédits : LFO62 / iStock

Le gardénia est une plante populaire que l’on retrouve dans nos intérieurs et parfois dans nos jardins. Son succès est dû à ses fleurs majestueuses qui attirent le regard, mais aussi les narines ! Mais malgré sa popularité, ce n’est pas pour autant une plante simple à entretenir. Le gardénia requiert en effet quelques soins pour pouvoir s’épanouir correctement. Voici tous nos conseils d’entretien du gardénia. 

La plantation et le rempotage 

La plantation est la base d’une bonne santé pour n’importe quelle plante. Il est vrai que généralement le gardénia s’achète déjà en pot en jardinerie, mais pour les plus téméraires, il est aussi possible de réaliser la plantation soi-même.

Le gardénia est généralement cultivé en pot et en intérieur, car il n’est pas du tout rustique et ne tolère donc pas du tout le gel. Choisissez donc un pot percé dans le fond et ajoutez du terreau universel. Il faudra alors placer le pot près d’une source lumineuse, indispensable pour la floraison. Néanmoins, un contact direct avec les rayons du soleil n’est pas recommandé. L’idéal serait de placer le pot derrière une fenêtre avec un rideau tamisant.

Le rempotage doit être réalisé tous les deux à trois ans. Choisissez un pot de diamètre légèrement plus grand que le précédent et rempotez votre gardénia au printemps.

Comme dit précédemment, la plantation à l’extérieur n’est pas recommandée, mais il est possible de le faire dans les régions chaudes l’été et aux hivers doux sans gel. Il faut alors bien protéger votre gardénia des vents et des courants d’air et l’exposer au soleil ou de préférence à la mi-ombre. Il vous suffit ensuite de mélanger votre terre du jardin à de la terre de bruyère et du terreau.

gardénia
Crédits : Farhad Ibrahimzade / iStock

L’arrosage 

L’un des plus grands ennemis du gardénia est le calcaire ! Alors si vous vous demandiez pourquoi votre plante ne faisait pas long feu malgré vos soins, vérifiez l’eau du robinet. Cependant, il est préférable d’arroser votre plante avec de l’eau de pluie ou de l’eau minérale. La terre doit toujours être légèrement humide. Attention tout de même aux excès d’eau. Ne mouillez surtout pas les feuilles durant la floraison, car cela provoquerait une décoloration des fleurs ainsi que des tâches.

L’idéal est de poser votre gardénia sur des billes d’argile humides afin de recréer l’humidité de son milieu naturel ! Durant l’automne et l’hiver, réduisez fortement l’arrosage et attendez que la terre sèche en surface.

L’entretien du gardénia

Une taille légère après la floraison fera du bien à votre plante. Réduisez les ramures d’un tiers afin de lui redonner une belle forme.

Il faudra bien sûr supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure pour éviter qu’elles ne puisent inutilement dans leur énergie. Vous stimulerez ainsi la future floraison.

Durant la belle saison, faites un apport d’engrais pour bruyère tous les 15 jours. Et on n’oublie pas le rempotage tous les deux à trois ans.

Il est possible de multiplier le gardénia par bouturage, mais la technique n’est pas simple.

Les maladies 

Concernant les maladies, en intérieur le gardénia peut être sujet aux pucerons, cochenilles, acariens et araignées rouges.

Si les feuilles jaunissent, c’est probablement à cause de l’excès de calcaire dans l’eau, surtout si les nervures des feuilles restent vertes.

Enfin, si les fleurs tombent avant de se dévoiler, c’est sûrement dû à un manque d’eau. Dans ce cas-là, brumisez votre plante une ou deux fois et arrêtez lorsque celles-ci s’ouvrent enfin.