in

Gaulthérie : anti-inflammatoire naturel

Crédits : seven75 / iStock

La gaulthérie est arbuste de la famille des éricacées plutôt petit puisqu’il mesure environ 15 cm. Il est connu pour son odeur plutôt chaude et camphrée. Il produit des fruits rouge vif qui se rapprochent de la myrtille et de la bruyère. Son feuillage persistant permettra d’embellir votre jardin durant toutes les saisons. Voici tous nos conseils pour cultiver la gaulthérie.

Où, quand et comment cultiver la gaulthérie ?

La plantation se déroule généralement à l’automne, mais elle peut aussi avoir lieu durant le printemps. Cet arbuste apprécie les sols plutôt acides comme la terre de bruyère et préfère les lieux plutôt ombragés. En pleine terre, prévoyez 1 m entre chaque plant.

Si vous la plantez en pot, il faut réaliser un mélange d’un tiers de terreau avec deux tiers de terre de bruyère. Assurez-vous également que le fond du pot soit bien percé et mettez des billes d’argile dans le fond pour le drainage. Par ailleurs, tout comme en pleine terre, le plein soleil est à éviter pour cet arbuste.

gaulthérie
Crédits : Madeleine_Steinbach / iStock

L’entretien

Facile d’entretien, la gaulthérie n’a pas besoin de taille régulière. Vous pouvez tout de même réaliser une taille pour restructurer ou réduire la ramure. Toute taille doit être réalisée après la période de floraison. Pour ce qui est de l’arrosage, il doit être régulier lors de sécheresse, le reste du temps la plante se débrouille seule en pleine terre.

Utilisation de la plante au quotidien

L’huile essentielle issue de cette plante est utilisée pour les maux de dos, les tendinites ou encore les contractures musculaires. Grâce à l’action antalgique du salicylate de méthyle qu’elle contient, l’huile réduit la douleur. Outre ses propriétés anti-inflammatoires, la gaulthérie possède aussi des propriétés antidiarrhéique.

Cette plante était fréquemment utilisée par les Indiens afin de soulager les maux de tête et la fièvre. L’huile est aussi utilisée pour aromatiser certains dentifrices et médicaments.

Attention si vous êtes allergiques à l’aspirine, il ne faut pas consommer cette plante ou les huiles issues de cette dernière.