in

Gendarme : un insecte allié du jardinier

Crédits : Korvit78 / iStock

Le gendarme, c’est cet insecte très reconnaissable avec sa couleur rouge et ses taches noires. On l’observe souvent en groupe avec ses compères. Les enfants adorent les faire grimper sur leurs petites mains. Inoffensif pour l’homme, le gendarme élit parfois domicile au sein du jardin. Est-il donc un allié ou un indésirable du jardin ? On vous laisse le découvrir.

Les caractéristiques du gendarme

Aussi surnommé suisse ou cherche-midi, le gendarme peut interpeler le jardinier lorsque l’insecte est amassé avec ses congénères sur des troncs d’arbre ou sur des plantes. Pas d’inquiétude : cet insecte ne ferra rien à votre jardin. Il ne pique ni les humains ni les végétaux et n’émet aucune odeur contrairement aux punaises.

Les gendarmes mesurent en moyenne 1 cm et font partie de la famille des punaises. Ils possèdent deux paires d’ailes. Cependant, ils sont incapables de voler, car celles-ci sont trop courtes. Les formes qu’il possède sur sa carapace auraient pour but d’effrayer certains prédateurs.

Gendarme Pyrrhocoris apterus
Crédits : DE1967 / iStock

Comme les pucerons, il est piqueur-suceur, il se nourrit principalement des fleurs et des graines des tiliacées et malvacées. Cependant, on peut aussi l’observer manger des insectes mort tel que les pucerons justement. Au jardin, il est utile, car il va éliminer les insectes non désirables.

Il ne faut toutefois pas confondre le gendarme avec d’autres punaises, comme la punaise arlequin. Cette dernière se nourrit en suçant la sève de certains légumes du potager, mais reste toutefois peu offensive.

La reproduction des gendarmes

On observe surtout les gendarmes durant le printemps et à l’automne. D’ailleurs, vous avez sûrement déjà vu des gendarmes s’accoupler, car ils sont accrochés dos à dos. La femelle va ensuite pondre une cinquantaine d’œufs sous les pierres. Après deux semaines, les œufs éclosent puis les larves évoluent jusqu’à la fin de l’été. À la fin de l’automne, ils vont hiberner sous des pierres ou du bois mort.