in

Géobiologie au jardin : de quoi s’agit-il et comment l’appliquer ?

Crédits : Elenathewise / iStock

La géobiologie consiste à cultiver la terre tout en étant à l’écoute de la nature. Il vous est en effet peut-être déjà arrivé de vous demander quel était l’emplacement idéal de tel ou telle plante. Or, cette doctrine se base sur l’étude des relations entre l’environnement et les sujets qui y habitent. Cela permet ainsi de créer de magnifiques jardins d’ornement ou des potagers en mettant chaque plante à la place idéale. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la géobiologie au jardin.

La géobiologie, c’est quoi ?

Comme dit plus haut, la géobiologie consiste à étudier l’environnement ainsi que la faune et la flore qui s’y trouvent. L’emplacement des plantes se décide selon les énergies du lieu. Ces énergies viennent à la fois du sol et du ciel, ce qu’on appelle respectivement énergies telluriques et énergies cosmiques. En outre, les différents sols ont une mémoire et les énergies influencent leur état, c’est le cas de l’énergie lunaire, des courants d’eaux souterrains ou encore des champs électromagnétiques.

Pour un potager fertile ou un magnifique jardin luxuriant, les chercheurs étudient principalement deux réseaux qui se croisent : le réseau Hartmann et le réseau Curry. Ces deux réseaux permettent de déterminer un quadrillage sur une parcelle. Ainsi, on plantera un végétal selon l’orientation, les ressources du sol ou encore le soleil.

géobiologie jardin potager
Crédits : Singkham / iStock

Comment faire ?

La géobiologie demande une forte connexion à la nature. Certaines personnes sont capables de ressentir naturellement les énergies qu’elles soient positives ou négatives. Vous pouvez apporter du compost à vos cultures, mais plus besoin de fertilisant, car les énergies s’occupent de l’épanouissement des plantes. Il est possible d’utiliser une baguette de sourcier. Toutefois, si cela ne vous parle pas, vous pouvez faire appel à un géobiologue ou à un radiesthésiste pour déterminer vos deux réseaux. Cela vous permettra de mieux connaître votre jardin. Ainsi, vous éviterez de planter sur un noeud (croisement de deux lignes Hartmann) ou sur un cours d’eau souterrain.

Le petit plus :

Grâce à la géobiologie, vous saurez non seulement où planter vos plantes, mais connaîtrez aussi l’endroit idéal où placer votre terrasse, pergola ou tout autre mobilier du jardin. Le bien-être du jardinier est également pris en compte ! Vous ressentirez un sentiment de satisfaction avec la géobiologie.