in ,

Géranium : entretenir, bouturer et rempoter ses géraniums

Crédits : Kyryl Gorlov / iStock

Les fleurs les plus répandues sur nos balcons et nos terrasses sont sans aucun doute les géraniums. Elles apportent de la couleur aux devantures des maisons dès le printemps, et ce, jusqu’à la fin de l’été. Mais pour les garder en bonne santé durant toute la saison estivale quelques gestes d’entretien sont à connaître. D’ailleurs, même si les géraniums ne sont que peu rustiques, il est possible de les conserver durant l’hiver si l’on connaît les bonnes astuces ! Voici donc tous nos conseils pour entretenir vos géraniums et les garder le plus longtemps possible !

L’arrosage des géraniums

Les géraniums n’apprécient pas le froid et l’excès d’humidité. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’avoir une terre bien drainée. N’oubliez pas d’ajouter des billes d’argile ou du gravier dans le fond des bacs, des pots ou des jardinières au moment de la plantation. Le substrat doit être frais en permanence, mais il est important de laisser sécher la terre en surface entre deux arrosages pour éviter l’eau stagnante et l’humidité excessive.

La taille des géraniums 

Le géranium s’épanouit très bien sans taille. Cependant, veillez à retirer les fleurs fanées au fur et à mesure pour éviter que celles-ci puisent de l’énergie inutilement. Pour cela, munissez-vous d’un bon sécateur. Il suffit ensuite de couper au-dessus du nœud de la tige concernée. La taille permet de stimuler la prochaine floraison.

geranium geraniums
Crédits : nesharm / iStock

Les géraniums durant l’hiver

L’hiver, il faudra rentrer les géraniums à l’abri avant les premières gelées, car ces fleurs sont très sensibles au froid. L’arrosage devra être complètement stoppé pour préserver les racines et il faudra placer les plantes dans une pièce fraîche et bien lumineuse. Par ailleurs, toutes les fleurs fanées devront être supprimées à la fin de la floraison et avant l’entrée en dormance. Enfin, pour les géraniums en pleine terre, il faudra les placer en jardinière et les replanter au printemps.

Rempoter et bouturer le géranium

Le rempotage

Le rempotage a lieu tous les deux ans dans un pot légèrement plus grand. Retirez la motte, démêlez-la et enlevez un peu du vieux terreau qui n’a plus de valeur nutritionnelle pour la plante. Supprimez les fleurs déjà ouvertes et le plus gros du feuillage pour alléger la plante puis replacez la motte dans le nouveau pot sans oublier de mettre une couche de billes d’argile dans le fond. Comblez les trous de terreau frais. Tassez un peu la terre aux doigts puis arrosez généreusement. L’eau finira de tasser la terre comme il le faut.

Le bouturage

La meilleure période pour le bouturage est l’été. En effet, durant cette saison, il est quasi impossible de rater la multiplication par boutures.

Sélectionnez de longues tiges vigoureuses d’environ 15 cm. Sectionnez net avec un cutter au niveau de l’extrémité et retirez les feuilles proprement pour éviter de blesser la plante. Ne retirez pas toutes les feuilles, laissez celles du haut de la tige. Supprimez les stipules et les boutons en formation, mais laissez les futurs bourgeons et les jeunes feuilles.

Ensuite, placez votre bouture dans un pot rempli de terreau universel en faisant un trou au milieu à l’aide d’une baguette en bois. Pour un meilleur drainage, il est possible d’ajouter un peu de sable et de le mélanger à la terre. Arrosez en pluie et gardez le pot dans une pièce chauffée à 20°C et lumineuse. Vous verrez bientôt votre nouveau géranium prendre racine !

Bon à savoir : pour de belles fleurs, n’oubliez pas d’apporter de l’engrais au printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *