in

Géraniums : comment les conserver tout l’hiver ?

Crédits : birgl / Pixabay

On retrouve souvent les géraniums sur les balcons au printemps et en été. Cette plante peu rustique peut aussi apporter un peu de couleur face au temps morose de l’hiver, mais elle a besoin de protection. Bien que peu résistante au froid, quelques bons gestes vous permettront de conserver vos géraniums plus longtemps. Qui n’a jamais vu ses géraniums succomber au gel glacial de la nuit ? C’est pourquoi aujourd’hui nous dévoilons tous les secrets pour garder vos géraniums en pleine forme tout au long de l’hiver. 

1) Les géraniums ne résistent pas au gel

Lorsque les températures baissent, il est temps de rentrer vos géraniums. En cas de gel, vos géraniums mourront et ne repousseront pas au printemps prochain. Rentrez-les dans un lieu frais et aéré pour une température idéale se situant entre 10 et 15°C. Pas d’inquiétude, d’autres fleurs résistent très bien au froid et à la neige.

2) L’hivernage des géraniums en pots et jardinières

Avant les premières gelées, rentrez vos pots de géraniums dans une pièce fraîche et lumineuse. Coupez les tiges de 2/3 environ. Arrêtez d’arroser vos plantes tout l’hiver. Vous reprendrez fin février début mars petit à petit jusqu’au printemps. Idéalement, c’est à ce moment qu’il faudrait rempoter les géraniums.

geranium
Crédits : RitaE / Pixabay

3) L’hivernage des géraniums en pleine terre

Arrachez les géraniums avant l’arrivée des premières gelées. Coupez les branches à quelques centimètres au-dessus du collet ainsi que l’extrémité des racines. N’oubliez pas de retirer les feuilles et les fleurs pourries. Encore une fois, placez-les dans une pièce fraîche, mais aussi sombre jusqu’au printemps. Vous pourrez ensuite les replanter en pleine terre avec un mélange de terreau.

4) Entretien général du géranium

Au printemps, dépotez et rempotez vos géraniums dans un terreau spécialement conçu pour cette variété ou dans du terreau universel. En hiver, retirez toutes les coupelles pour éviter la stagnation de l’eau qu’elle vienne de la pluie ou de la neige ayant fondu. Ne les brusquez surtout pas avec la lumière qui doit se faire progressivement à l’approche du printemps. Il en est de même avec l’arrosage. Pour les géraniums lierres rempotés, il faut les dépoter puis les rempoter dans des pots individuels.

Le repos végétatif est une période très importante pour le développement et la santé de plante. Veillez à effectuer les bons gestes pour avoir la chance de voir vos géraniums fleurir plusieurs fois sur plusieurs années dès le retour des beaux jours.

Source : Rustica, Jardiner-malin

Articles liés : 

Orchidée phalaenopsis : conseils, entretien, rempotage et floraison

Fleurs parfumées : 10 arômes naturels pour une maison qui sent bon

Bruyère Erica : conseils d’entretien d’une jolie plante d’automne et d’hiver

Géraniums : comment les conserver tout l’hiver ?
noté 5 - 2 votes