in

Ginkgo biloba : zoom sur cet arbre asiatique

Crédits : iStock / Istvan Balogh

Il ne s’agit peut-être pas de l’arbre le plus connu, mais ce qui est sûr c’est qu’il fait partie des plus anciens à être recensé… Le ginkgo biloba est en effet un arbre millénaire, véritable relique des premiers âges de la Terre. La preuve en est : il a survécu aux dinosaures ! Penchons-nous tout de suite sur ses particularités.

L’arbre aux quarante écus

Désigné ainsi depuis qu’un Français l’a acheté pour cette somme, cet arbre est aussi connu sous le nom d’abricotier d’argent. À la base, il est principalement originaire de Corée, de Chine et du Japon — sa feuille est d’ailleurs l’emblème de Tokyo. Dans ces pays, on soupçonne des spécimens d’avoir plus de 1500 ans !

Du côté de ses caractéristiques, le ginkgo biloba peut mesurer jusqu’à une trentaine de mètres de hauteur. En automnes, ses feuilles à la forme si caractéristique se parent d’une couleur jaune remarquable et unique. Les spécimens femelles produisent également des fruits qui ont la particularité de dégager une odeur rance. C’est pourquoi la plupart des arbres de cette variété sont des mâles.

L’abricotier d’argent est connu pour être assez résistant à la pollution, ce qui explique pourquoi il est souvent planté dans les villes. Si vous souhaitez en mettre un dans votre jardin, le mieux est de le planter à l’automne ou au printemps, dans un coin ensoleillé. Un peu d’arrosage sera nécessaire pendant les premières années pour l’entretenir.

gingko biloba feuilles
Crédits : iStock / Marina Denisenko

Une foule de bienfaits 

D’autre part, cet arbre est également connu pour l’atout santé qu’il représente. La médecine chinoise l’a bien compris, et a recensé depuis des siècles différents bienfaits du ginkgo biloba (principalement la feuille et le fruit). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la liste est longue… Voici donc les principaux maux contre lesquels son effet est médicalement avéré :

  • Les troubles anxieux
  • Les troubles de la démence
  • Les symptômes de la maladie d’Alzheimer
  • Les problèmes oculaires (glaucome, rétinopathie diabétique)
  • Le syndrome prémenstruel
  • Les symptômes de la schizophrénie
  • Le vitiligo
gingko biloba feuilles jaunes automne
Crédits : iStock /BbenPhotographer

Comment consommer le ginkgo biloba ? 

Bien sûr, il ne s’agit pas d’un remède miracle, mais d’une aide à certains traitements – toujours à prendre avec l’avis d’un·e professionnel·le de santé. Chez les personnes en bonne santé générale, ginkgo biloba est en effet connu pour booster les capacités intellectuelles, notamment au niveau de la mémoire et de la concentration.

Sa consommation est déconseillée aux personnes enceintes et à celles souffrant d’épilepsie. La plupart du temps, le ginkgo biloba se consomme sous la forme de tisane ou de gélules, facilement trouvables en herboristerie pharmacie.

Articles liés :

Groseillier : plantation et conseils d’entretien pour de belles groseilles

Agrumes : semer des pépins d’orange, de citron et autres fruits acidulés

Marronnier : plantation, culture et entretien de l’arbre aux marrons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *