in ,

Graine paysanne : que sont les semences paysannes ?

Crédits : weerapatkiatdumrong/iStock

Connaissez-vous les semences paysannes ? Ces graines issues d’une culture pratiquée hors circuit industriel sont accessibles à la vente aux particuliers depuis la loi du 11 juin 2020. Il vous est donc possible d’acheter des graines paysannes de fruits, de légumes et de fleurs, ce qui vous permettra de participer activement à la préservation d’espèces non inscrites au registre officiel des graines. 

Que sont les graines paysannes ?

Les semences paysannes sont des graines produites par des agriculteurs professionnels et des jardiniers amateurs pour leurs propres besoins ou ceux de proches (voisins, collègues, amis). Elles ne sont pas modifiées génétiquement ou hybridées comme les graines de type F1. Par ailleurs, la culture des graines anciennes privilégie une alimentation variée et permet de perpétuer de nombreuses espèces.

Il faut savoir qu’autrefois, les paysans sélectionnaient et échangeaient librement les graines issues des plantations les plus qualitatives. Ce savoir-faire artisanal garantissait la transmission dans le temps d’espèces locales anciennes. Ainsi, la tradition grainetière favorise les variétés gustatives et robustes. Cultiver des graines paysannes contribue donc à renforcer la biodiversité. Découvrez pourquoi il est important de favoriser la culture des graines paysannes dans votre jardin.

planter une graine
Crédits : amenic181/iStock

La libre circulation des graines paysannes

Les semences paysannes sont un choix alimentaire et éthique. Toutefois, la libre circulation des graines paysannes a fait l’objet d’un âpre combat judiciaire entre les petits producteurs et les groupes multinationaux. Il y a encore quelques années, commercialiser des graines paysannes était totalement interdit. L’association Réseau Semences Paysannes explique :

En Europe, la circulation (vente ou échanges) des semences est strictement réglementée. Toute semence commercialisée en vue d’une exploitation commerciale doit être issue d’une variété inscrite au Catalogue officiel. Cette réglementation, parce qu’elle a été pensée pour les semences commerciales utilisées à grande échelle, est totalement inadaptée aux variétés locales ou paysannes.

légumes dans les bras
Crédits : a-lesa/iStock

Les semences paysannes sont-elles légales ?

Depuis la loi du 11 juin 2020, les jardiniers amateurs ont la possibilité d’acheter des semences paysannes. Ce sont des graines qu’un agriculteur prélève dans sa récolte en vue d’un semis ultérieur. Pour la plupart, les semences paysannes ne sont pas inscrites sur le Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées. Pour autant, rien n’interdit la culture de variétés non enregistrées, car il s’agit de variétés libres et reproductibles.

Dans le cas d’un agriculteur ou d’un maraîcher, une subtilité persiste. Si un professionnel tout à fait le droit de vendre sa production de légumes issue de graines paysannes, la loi ne lui permet toujours pas d’acheter des semences paysannes. En effet, seules les variétés inscrites au Catalogue peuvent être commercialisées.
Le directeur de l’association Kokopelli Ananda Guillet souligne la nuance subtile qui touche les graines paysannes : “[L’agriculteur, NDLR] n’a pas le droit de produire de la semence et de commercialiser cette semence.”

vente de légumes bio
Crédits : julief514/iStock

Particuliers, où se procurer des graines de pays ?

De nouvelles variétés arrivent sur le marché, ce qui est excellent pour les papilles et la biodiversité. La vente de graines paysannes (aussi appelées semences de pays ou semences anciennes) est autorisée uniquement pour les jardiniers amateurs. Pour se procurer des graines potagères, il faut se rapprocher de producteurs locaux ou les commander en ligne. Si vous conservez déjà de vieilles graines en prévision des semis, vérifiez si elles sont encore bonnes.

Aller plus loin sur le sujet

Envie d’approfondir vos connaissances sur le sujet ? Visionnez gratuitement en ligne La guerre des graines. Ce documentaire éclaire le combat pour la libre circulation et le partage des graines, face aux objectifs de monopolisation et de privatisation des semences par des multinationales grainetières.