in

Groseillier : plantation et conseils d’entretien pour de belles groseilles

Crédits : nitrub / iStock

Le groseillier est un petit arbuste buissonnant qui peut atteindre jusqu’à 1,5 m de haut.  Il est très rustique et particulièrement vigoureux. Durant l’été, il nous offre de délicieuses groseilles juteuses. Réunies en grappes de baies, elles sont généralement rouges et mûrissent de fin juin à août selon les variétés. Les baies s’établissent sur le bois ayant 2-3 ans. Le groseillier n’est pas vraiment difficile à satisfaire puisqu’il s’accommode presque à toutes les terres. Découvrez comment planter et entretenir le groseillier pour déguster de délicieuses groseilles. 

Quand et comment planter le groseillier ?

La plantation du groseillier est à effectuer en automne ou jusqu’au printemps (octobre à avril) tout en évitant les périodes de gel. Si vous l’effectuez au printemps, pensez à bien arroser dès le début pour que l’arbuste puisse faire racine pendant les chauds mois d’été.

Le groseillier apprécie un sol pas trop calcaire, bien drainé, pas trop sec, mais plutôt siliceux, profond et bien préparé. Il adore l’ensoleillement, mais il faut éviter les périodes trop chaudes, car les rayons du soleil peuvent brûler l’arbuste et cela peut lui être fatal. Néanmoins, il faut également éviter l’ombre totale, alors une situation mi-ombrée est un bon compromis.

Il  est possible de planter le groseillier en haie en respectant 1,5 m de distance entre chaque pied. Lors de la plantation, apportez un amendement (compost, fumier ou autre amendement organique) au sol, car les groseilles ont besoin d’une terre riche.

groseillier
Crédits : PaulGulea / iStock

Comment entretenir le groseillier ?

L’entretien du groseillier n’est pas compliqué. L’arrosage doit être régulier, car l’arbuste a besoin d’eau pour fructifier. Pensez aussi à bien pailler les pieds en été pour garder l’humidité et la fraîcheur au sol. Vous pouvez améliorer la quantité et la qualité des groseilles en apportant de l’engrais pour petits fruitiers au printemps, mais cela reste facultatif.

Taillez votre raisinet ou votre groseille à grappes à la fin de l’hiver vers février-mars. Cependant, faites-le toujours hors période de gel avec un temps doux et sec.

  • Aérez le centre de l’arbuste, car la lumière qui y pénètre est déterminante pour son développement.
  • Supprimez les branches disgracieuses qui s’entremêlent.
  • Donnez une belle forme à l’arbre en faisant une taille d’entretien en gobelet.
  • Supprimez au fur et à mesure le plus vieux bois. Généralement, les tiges qui ont plus de 3 ans deviennent en effet peu productives.

Vous récolterez les groseilles entre juin et août.

Articles liés :

Aronia : plantation, culture, entretien et récolte

Arbre aux faisans (Leycesteria formosa) : tout savoir sur cet arbuste méconnu

Plantes saxicoles : 8 plantes pour habiller les pierres

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de