in ,

Hibiscus : 8 astuces pour prendre soin de sa plante d’intérieur

Crédits : Hans / Pixabay

L’hibiscus est une fleur qui demande quelques soins pour bien s’épanouir. Cette fleur délicate et pleine de finesse se cultive communément en pot en intérieur. Cet arbuste dévoile de magnifiques fleurs de 2 à 6 cm de diamètre aux couleurs vives. Leurs cinq pétales en forme d’entonnoir portent des étamines colorées à anthères jaunes. Appelé aussi althéa, rose de Chine ou mauve en arbre, l’hibiscus peut avoir des fleurs doubles ou simples, être persistant ou caduc selon les variétés. Il est important de réunir toutes les conditions nécessaires à son développement ou elle risque de ne pas tenir longtemps. Découvrez ici les 8 astuces pour prendre soin de votre hibiscus d’intérieur.

1) Lui apporter suffisamment de lumière

L’hibiscus a besoin de beaucoup de lumière, mais jamais de soleil direct qui risque de brûler la fleur. L’idéal est de la placer derrière une fenêtre bien exposée, mais avec un rideau occultant. Pour bien s’épanouir, l’hibiscus a besoin d’au moins 6 heures de soleil par jour.

2) L’arrosage

Généralement, un arrosage par semaine suffit. Mais pour être sûr, vérifiez la surface de la terre. Si celle-ci est sèche sur quelques centimètres alors il est temps de l’arroser. En été, lorsque les températures sont plus hautes, l’hibiscus aura besoin de plus d’eau. Lors des périodes de froid, les plantes sont le plus souvent en dormance. Cependant, la croissance de l’hibiscus continue tant qu’il reste à l’intérieur. La température intérieure doit vaciller entre 18 et 20°C pour une bonne croissance.

3) Une ambiance tropicale

Comme toute plante tropicale, l’hibiscus n’aime pas les endroits trop secs. Alors, évitez de le placer près d’un radiateur au risque de le tuer. En hiver, il est très important de la vaporiser à l’eau douce chaque jour. Vous pouvez aussi placer la plante au-dessus de billes d’argile. Ainsi, l’eau qui s’évapore des billes offrira une atmosphère humide à la plante. Si vous apercevez des boutons floraux tombés sans que les fleurs aient encore éclos, c’est que l’air est bien trop sec.

4) Les fleurs fanées

Pour un hibiscus en bonne santé, il est important de supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure.

hibiscus
Crédits : jirkau / Pixabay

5)  La taille

Au printemps, pour favoriser le développement et la floraison de l’hibiscus, procédez à la taille de la plante.

6) L’apport d’engrais

Pendant sa période de croissance, apportez du potassium, cela favorisera sa floraison. Cendres de bois ou algues feront l’affaire.

7) Le rempotage

L’hibiscus aime être à l’étroit. Ne la rempotez pas après achat, mais au bout d’un an et à la fin de l’hiver. Le pot doit être à peine plus grand et le terreau bien drainant. La terre de bruyère est une bonne alternative.

8) La sortir pendant les beaux jours

À partir du printemps et lorsqu’il fait suffisamment chaud (au moins 18°C), vous pouvez sortir l’hibiscus à l’extérieur à la lumière. Cependant, protégez-le des rayons du soleil direct et des vents violents !

Source

Articles liés :

Amaryllis : conseils, plantation, entretien et floraison

Les 10 plus belles fleurs de l’hiver à avoir dans son jardin

Quelles fleurs et quelles plantes pour mon balcon en hiver ?

Hibiscus : 8 astuces pour prendre soin de sa plante d’intérieur
noté 5 - 1 vote[s]
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !