in ,

Hylocereus undatus (fruit du dragon ou pitaya) : semis, culture et entretien

Crédits : bhofack2 / iStock

Originaire d’Amérique tropicale, Hylocereus undatus fait partie de la famille des cactacées. Plus connu sous le nom de pitaya, on retrouve ses fruits, appelés fruits du dragon, dans la plupart des supermarchés ou chez son maraîcher au rayon des fruits tropicaux. Sa floraison est spectaculaire et ses fleurs sont sublimes. Par ailleurs, le pitaya est peu épineux et ressemble plus à une plante succulente qu’à un cactus. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la culture de l’Hylocereus undatus.

Comment semer l’Hylocereus undatus

Le plus dur dans la culture du pitaya, c’est d’être patient ! En effet, les graines sont plutôt faciles à semer, mais il va falloir attendre au moins 7 ans avant de voir les premiers fruits apparaître.

Pour semer le pitaya, il vous faut un substrat léger et bien drainant. Pour cela, mélangez 2/3 de terreau et de 1/3 de sable. Le pot doit être percé dans le fond pour laisser l’eau s’évacuer correctement. Une couche de billes d’argile permettra aussi d’améliorer le drainage.

Quant aux graines, elles ne doivent pas être enfouies. Placez-les à la surface et recouvrez-les de quelques millimètres de terre. Tassez et arrosez. Maintenez la terre légèrement humide jusqu’à la levée. Placez vos semis au chaud (25°C minimum).

Brumisez les plantules et éclaircissez pour garder les plants les plus robustes.

Hylocereus undatus fruit du dragon
Crédits : Klahan / iStock

L’entretien

Le pitaya n’est pas du tout rustique. Vous pouvez l’installer à l’extérieur à la belle saison dès que les températures sont suffisamment chaudes, mais le pot devra être rentré dès le début de l’automne. Placez la plante dans un endroit assez lumineux tout en évitant les rayons directs du soleil.

L’été, vous devrez arroser l’Hylocereus undatus régulièrement tout en laissant la surface du terreau sécher entre deux arrosages. Apportez de l’engrais pour cactées tous les 15 jours durant la belle saison.

L’hiver, mettez votre plante en dormance dans une pièce fraîche, un jardin d’hiver ou une véranda (10 à 15°C).

La récolte

La récolte du fruit du dragon doit se faire à maturité, car il ne mûrit plus après la cueillette. Il faut compter 45 jours après la floraison environ. Récoltez-le quand il est sur le point d’éclater et consommez-le immédiatement.