in , ,

If : plantation, culture, entretien et taille

Crédits : ChamilleWhite/iStock

L’if est un arbuste d’ornement idéal pour constituer de belles haies ou pour l’art topiaire. Du fait de son exceptionnelle longévité, il a longtemps été associé à la mort, comme un lien entre le ciel et la terre. Par conséquent, en raison de cette symbolique, on le retrouve souvent dans les cimetières. L’if est toxique, à l’exception de la pulpe de l’arille qui est la baie rouge produite par les spécimens femelles. La graine et les aiguilles de l’if sont également toxiques. Soyez donc très vigilants. 

L’if, un conifère à la durée de vie exceptionnelle

Pouvant atteindre jusqu’à 20 mètres de haut, l’if (Taxus baccata) est un conifère non résineux présent en Europe et en Amérique du Nord. C’est un arbre dont la durée de vie compte parmi les plus longues. À titre d’illustration, le plus vieil if de France se trouve en Bretagne (Pommerit-le-Vicomte), dont on estime l’âge entre 1500 et 2000 ans. L’if le plus vieux d’Europe, âgé de 2000 ans est quant à lui situé en Ecosse. Toutefois, les forêts d’ifs sont devenues rares en Europe du fait de la toxicité de l’arbre. Un peuplement d’ifs est appelé ivaie.

L’if possède un tronc droit et robuste couronné de branches dès sa base. Son port est plutôt irrégulier. Ce conifère au feuillage persistant est constitué d’aiguilles longues, plates et non piquantes de couleur vert foncé.

Le poison de l’if est la taxine, un alcaloïde très dangereux. Selon ce site spécialisé sur les arbres, les Gaulois utilisaient ce poison pour la chasse et l’appelaient Ivos, ce qui aurait donné son nom à l’if

if
Crédits :Matthew J Thomas/iStock

Plantation

Vous envisagez la plantation d’une haie ? L’if est un conifère rustique à la croissance lente qui est apprécié pour son feuillage dense et sa facilité d’entretien. Il supporte des températures négatives allant jusqu’à -15 °C. Autre point avantageux, il supporte bien la pollution. Pour une haie d’environ 1m80 à 2 mètres de haut, respectez une distance de 80 cm à 1 mètre entre les plants. En effet, en grandissant, l’if prend de la place et il faut donc anticiper sa future circonférence qui peut dépasser les 4 mètres. En tant que sujet isolé, le Taxus baccata est également un bon candidat pour l’art topiaire. Après la mise en terre, arrosez régulièrement pendant les deux ans, afin de faciliter l’enracinement.

L’if est un arbre robuste qui apprécie :

  • Un sol frais et une atmosphère humide
  • Une exposition ombre ou soleil
  • Un sol acide ou calcaire
if topiaire
Crédits : Michel Viard/iStock

Culture

L’if femelle produit des baies (arilles) rouge vif comestibles. Attention, à l’exception des arilles, toutes les parties de l’if sont toxiques : l’écorce, l’aiguille et la graine contenue dans le fruit. Seule la pulpe carmin se déguste à maturité de septembre à décembre. L’arille a une saveur douce et mucilagineuse qui lui permet d’être consommée en confiture.
N’oubliez jamais que la graine est toxique. C’est pourquoi la consommation du fruit de l’if n’est pas conseillée. Soyez très vigilants et en cas de doute, ne consommez pas le fruit.

La baie est en outre appréciée des oiseaux qui ne digèrent pas les graines et les dispersent. Les mammifères et plus spécialement les chevaux sont également très friands des baies. Cependant, une seule bouchée est mortelle pour les équidés, car ils ingèrent la graine et sont très sensibles à la taxine.

if arille

Crédits : ajt/iStock

Taille et entretien de l’if

Pour une haie, préférez une taille au début du printemps (taille de stimulation) ou à l’automne. En art topiaire, procédez à une légère taille en août. Pensez toutefois à ramasser tous les débris de taille afin d’éviter toute ingestion accidentelle.

L’if est un arbre robuste qui ne craint pas les maladies. Bien qu’il soit peu exigeant au niveau de l’entretien, il a cependant besoin d’une attention particulière vis-à-vis de l’arrosage en début de vie : soyez réguliers les deux premières années et en cas de sécheresse.