in

Invasion de punaises dans le jardin : ça ne s’arrête plus !

Crédits : marcouliana / iStock

Il n’y a pas si longtemps, on vous parlait déjà des punaises diaboliques en vous dévoilant quelques astuces naturelles pour vous en débarrasser. Malheureusement, ces punaises se reproduisent très vite et se sont cachées tout l’hiver… chez vous ! C’est peut-être pour cela que vous les apercevez depuis le printemps sur vos murs. On pourrait penser qu’elles disparaîtraient une fois l’été installé. C’est malheureusement tout le contraire ! 

Un été qui n’épargnera pas les fruits

Selon France 3, Jean-Claude Streito, le spécialiste de Halyomorpha halys (nom scientifique de la punaise diabolique), a déclaré que « les producteurs de fruits risquent de constater les premiers dégâts sur la production de cet été. »

En effet, si vous ne voyez plus les punaises chez vous c’est qu’elles sont tout simplement sorties dans la nature et particulièrement vers les jardins et autres parcelles de culture. Les punaises diaboliques (ou asiatiques) se seraient cachées dans nos plates-bandes et nos arbres fruitiers. L’inquiétude se fait grandement ressentir chez les producteurs puisque leurs confrères italiens situés dans la zone du Piémont ont déjà face à une situation catastrophique sur leurs productions de pommes, de kiwis et de noisettes.

« Ne comptez pas sur la canicule pour venir à bout des punaises diaboliques, elles adorent la chaleur ! »

Jean-Claude Streito, spécialiste de la punaise diabolique.
punaise diabolique larves
Crédits : ironsailor / iStock

Les recherches se multiplient pour faire face aux punaises diaboliques. Les pièges à phéromones se sont révélés efficaces, mais sont très chers et les filets anti-insectes empêchent la pollinisation.  Et malheureusement, la chaleur n’arrangera pas les choses puisque les punaises l’adorent.

La punaise diabolique est une vraie menace comparée à sa cousine la punaise verte. Pierre Varlet, responsable de l’association nationale pommes-poires, précise qu’ « en cas de piqûre par une punaise autochtone (punaise verte), cela entraîne juste une déformation du fruit qui reste malgré tout vendable. Mais l’attaque d’une punaise diabolique va entraîner la destruction du fruit qui deviendra de ce fait invendable. »

Pierre Varlet a d’ailleurs fait appel à la mise en place d’un groupe de travail avec les experts scientifiques pour trouver un remède à ce futur fléau parasitaire. Espérons que les punaises disparaissent vite du jardin.

Pas dangereuse pour l’homme, mais contraignante

On rappelle que la punaise diabolique n’est pas dangereuse pour l’homme, mais c’est un véritable ouragan pour les cultures. Même les traitements chimiques traditionnels se sont révélés inefficaces. Les punaises au jardin n’ont donc pas fini de faire parler d’elles.

Pour plus d’infos sur la prédiction de l’invasion des punaises diaboliques, cliquez ici.

Source

Articles liés : 

Cochenille : remèdes naturels pour les éloigner du jardin

Abeilles : 5 secrets pour les attirer dans son jardin

Spray anti-insectes naturel et non toxique

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de