in ,

Ipomée : semis, culture et entretien du liseron bleu

Crédits : maljalen / iStock

Idéale sur un treillis ou un balcon ensoleillé, cette plante grimpante nommée ipomée adore la chaleur. Elle fait partie de la famille des liserons. D’ailleurs, on l’appelle parfois liseron bleu. Sa floraison exubérante est très décorative, mais son feuillage abondant fait également son charme. On cultive cette plante grimpante comme une annuelle ou une vivace non rustique sous nos climats. Cependant, il faut savoir la contrôler, car elle peut s’avérer très envahissante. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur l’ipomée.

Carte d’identité de l’ipomée

Cette plante grimpante orne le jardin à merveille. Les feuilles de l’ipomée s’alternent entre pleines, simples ou encore découpées. Leur taille se situe entre 5 et 20 cm de long. Les fleurs sont quant à elles plutôt évasées et tubulaires. On peut retrouver soit des fleurs solitaires soit des fleurs regroupées en forme de grappes. Les couleurs sont variées : du rose au bleu en passant par le magenta, le jaune ou encore le blanc. L’ipomée est très facile à cultiver, par contre il faut être très vigilant, car la plante grimpe vite si elle est dans un environnement qui lui plaît. Elle peut alors monter jusqu’à 3 m de haut.

ipomée
Crédits : Airubon / iStock

Où et quand cultiver l’ipomée ?

L’ipomée peut aussi bien se cultiver en pot qu’en pleine terre. Elle se sème en godet sous abris dès le mois de mars/avril. Il faut d’abord lancer la germination en faisant tremper les graines dans l’eau pendant 24 h puis pour enfin les placer dans les godets dans un abri tournant autour des 18°C. C’est au mois de mai que l’on met les plants des ipomées en place dans le jardin. Attendez que les plants atteignent 8 cm et que tout risque de gelée soit écarté avant de les placer en pleine terre.

Il est possible de semer directement en terre à partir du mois de mai lorsque la température de la terre ne descend plus en dessous des 10°C. Il suffira de semer en poquet 2 à 3 graines.

L’ipomée adore la chaleur et la lumière. Cultivez-le en plein soleil dans un sol riche, léger et bien drainé. Par ailleurs, protégez-le du vent.

Comment entretenir l’ipomée ?

Pour son élévation, la plante n’a pas forcément besoin d’aide si elle a de quoi s’accrocher. Fournissez-lui un support dès le début. L’ipomée se plaît partout là où elle peut aller que ce soit un muret, une clôture ou même du bambou. Pour le bien-être de la plante, réaliser un arrosage régulier, surtout en été. Aucun nuisible particulier ne pourrait l’empêcher de proliférer dans votre jardin.  D’ailleurs, l’ipomée peut elle-même s’avérer très envahissante. Si vous ne voulez pas que la plante grimpe à l’infini, il faut veiller à enlever les cosses de graines avant qu’elles ne tombent au sol et qu’elles relancent une nouvelle plante.

Articles liés :

Top 10 des bulbes d’été pour un bouquet de fleurs coloré !

Pétunia : plantation, semis, culture et entretien

Lilas : plantation, culture, taille et entretien

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de