in

Jardin japonais : comment créer un jardin japonais dans nos extérieurs ?

Crédits : gyro / iStock

Pierres, bassins et ambiance zen, voilà comment l’on peut résumer un jardin japonais. Provenant d’une antique tradition du pays du soleil levant, le jardin japonais s’adapte parfaitement à nos contrées occidentales. Il est idéal pour tous ceux qui désirent créer un coin reposant et extrêmement paisible pour leur extérieur. Voici toutes les clés pour créer un petit lieu de paradis dans votre jardin.

De quoi est composé un jardin japonais ?

Il n’y a rien de plus simple que de créer un jardin japonais. En effet, il ne nécessite que peu d’éléments, à savoir de la végétation, des bassins, des pierres et des lanternes. Ce sont en quelque sorte les indispensables pour en créer un. Il faut que tout soit harmonieux afin de créer un espace où l’on se sent bien et apaisé. Installez les éléments du décor par nombre impair, ce qui porterait chance selon les croyances japonaises. Pensez également à utiliser des plantes qui soient adaptées à ce style de jardin.

En réalité, il vous faudra penser équilibre dans votre jardin. Vous devrez avoir constamment en tête la notion des 4 éléments : l’eau avec les bassins ou fontaines, la terre avec les végétaux et autres pierres, le feu symbolisé par les lanternes, et l’air avec le côté aéré et pur du jardin japonais.

Jardin japonais
Crédits : ADD / Pixabay

Quelles plantes choisir pour votre jardin japonais ?

Il faut impérativement sélectionner des plantes, arbustes ou massifs à l’esprit japonisant. Il faut également penser que tous les végétaux ne sont pas adaptés à une telle culture. Essayez de privilégier des arbustes à la croissance lente qui resteront en forme plus longtemps. Vous pouvez ajouter également des bambous qui sont des végétaux réputés dans les jardins japonais et qui pourront servir comme plante simple ou pour structurer des allées. Cela vous permettra de créer des bordures intéressantes. Concernant les chemins que vous créerez, ne pensez pas comme un jardin à la française. Il faut créer des chemins sinueux et déstructurés, et vos plantes vous aideront à créer cet effet. N’essayez pas de créer de la symétrie, au contraire, plantez un arbuste par ci, une plante par là.

Quand on pense jardin japonais, on pense évidemment à l’érable japonais. En effet, c’est un peu la star de ce style d’aménagement paysager. Les couleurs changeantes de l’arbre sont très intéressantes, car elles illustrent le passage des saisons, le temps qui s’écoule, ce qui constitue une philosophie très intéressante des jardins japonais. Vous pourrez également planter des camélias, azalées ou des rhododendrons qui sublimeront le tableau. Pensez également aux arbres que vous pourrez tailler en bonsaïs, comme les pins. Vous verrez vos plantes et vos arbres changer de couleur au gré des saisons. Le jardin japonais vous permettra aussi de cultiver des plantes auxquelles vous n’auriez pas forcément pensé.

Erable du Japon
Crédits : Alexas_Fotos / Pixabay

De la pierre et des cailloux pour un beau jardin japonais

Pour structurer votre jardin, vous aurez besoin d’utiliser des cailloux. En effet, les allées seront créées idéalement avec des grosses pierres, des pas japonais. Ce sont des grosses pierres plates qui vous serviront à créer des allées sinueuses et tortueuses. Posez ces pierres sur une plage de cailloux : cela permettra d’immobiliser les grosses pierres tout en créant une allée du plus bel effet.

Vous aurez également besoin de vous munir de pierres plus ou moins grosses qui ressembleraient une fois placées à un éboulis, à un terrain avec des rochers ou à un terrain de montagne. Cela permettra de créer du volume, du contraste et un aspect très naturel. Il vous faudra également vous en servir comme plage de cailloux ou en plaçant de gros rochers sur les berges de vos bassins. Vous pourrez également utiliser des cailloux pour créer des fontaines où l’eau coulera doucement dessus.

Un jardin japonais est en lien avec la nature, il doit se fondre dans le paysage. Mais en tant que particulier, votre jardin a ses limites. Si vous souhaitez délimiter votre jardin japonais, utilisez des matières naturelles comme des clôtures en bois. Vous pouvez vous tourner vers du matériel professionnel pour des matières de qualité et qui s’adaptent à vos goûts. N’oubliez pas qu’au Japon, les règles de l’art du Feng-shui règnent sur l’organisation des espaces, que cela soit en intérieur ou à l’extérieur. Le Feng-shui a pour but de faire correctement circuler l’énergie vitale pour une prospérité et un bien-être du corps et de la nature.

Jardin japonais pierre fontaine
Crédits : Jana / Pixabay

Bassins, fontaines : pensez à l’eau

L’eau est un élément essentiel de tout jardin japonais. Vous pourrez tout d’abord utiliser des fontaines. Elles peuvent être en pierre et permettront d’attirer les oiseaux, ce qui sera très intéressant au milieu d’une verdure luxuriante. Vous pouvez également utiliser des fontaines en bambous. Ces fontaines bruyantes et naturelles sont en effet très appréciées dans ce type de jardin. Ce son d’eau qui coule est extrêmement apaisant et donne à votre extérieur un côté très zen et pur.

Les bassins sont indispensables si vous souhaitez réaliser un jardin japonais digne de ce nom. Nul besoin d’avoir de grandes mares très étendues, des petits bassins feront l’affaire, mais vous devrez penser à la profondeur si vous souhaitez mettre des poissons à l’intérieur. À ce propos, il conviendra de privilégier les carpes koï qui sont des poissons délicats, aux mouvements extrêmement poétiques. Il conviendra en outre de placer des pierres et des végétaux autour de votre bassin pour le verdir et créer un petit coin de paradis. Pensez à nettoyer régulièrement votre ou vos bassins. Autrement vous verrez très vite l’apparition d’algues vertes qui ne sont pas très esthétiques et qui sentent mauvais.

Voilà, vous avez toutes les clés en main pour commencer à réaliser le jardin japonais de vos rêves. Aménagez un petit coin lecture et profitez de l’apaisement que peut vous apporter le paysage.

carpe koi jardin japonais
Crédits : jggrz / Pixabay

Articles liés :

Jardin japonais : 3 conseils pour réaliser son petit coin zen

Qu’est ce qu’un pas japonais et comment le réaliser ?

Lotus : comment faire pousser cette plante aquatique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *