in ,

Jardin sans moustiques : 4 gestes pour limiter la prolifération

Crédits : Tunatura/iStock

Vous souhaitez profiter de votre jardin sans moustiques ? Si les éradiquer complètement est un doux rêve, il est cependant possible de tout mettre en œuvre afin de limiter leur prolifération. Avec ces quelques gestes pratiques effectués régulièrement, vous pourrez dire au revoir aux nuées d’insectes et aux démangeaisons dans le jardin !

Journée mondiale du moustique

Le 20 août, c’est la journée mondiale du moustique. Loin de l’idée de célébrer cet insecte désagréable à plus d’un égard, il est plus question de sensibiliser le grand public au paludisme. En 1897, Ronald Ross a en effet découvert que cette maladie était transmise par la piqûre des moustiques femelles.

Un jardin sans moustiques

Si le paludisme ne s’invitera probablement pas dans votre jardin, il n’en reste pas moins que cet insecte est nuisible à bien des égards, et notamment pour votre tranquillité. Il est heureusement possible de limiter la prolifération du moustique. La clef du succès réside dans la régularité. Les deux gestes importants consistent à :  éradiquer les lieux de ponte et nettoyer les lieux humides. Voici les bons gestes à effectuer fréquemment :

1. Vidangez les eaux stagnantes

  • Rangez les récipients et videz les bâches. En effet, les moustiques femelles pondent dans l’eau et 30 ml leur suffisent ! Rangez également les outils de jardin à l’abri de la pluie (arrosoir, seau, etc.).
  • Videz les coupelles des pots de fleurs. Vous pouvez également mettre un peu sable dans la coupelle pour limiter la ponte.

    eau stagnante
    Crédits : GiovanniSeabra/iStock

2. Nettoyez les points d’eau

Procédez régulièrement au ménage dans les gouttières, sur les toits plats, les rigoles et les grilles d’évacuation pour assurer un bon écoulement des eaux. Installez également une moustiquaire à l’entrée des récupérateurs d’eau de pluie afin de ne pas laisser de passage aux moustiques.

3. Favorisez les prédateurs du moustique

Le moustique fait le festin de nombreuses espèces d’oiseaux. Alors, pour favoriser leur présence et leur  installation dans le jardin, prévoyez des cabanes à oiseaux. Veillez également à limiter la pollution lumineuse pour ne pas perturber vos alliés nocturnes. Étant donné que le moustique aime les lieux humides, ses principaux prédateurs résident aussi dans ces zones. En voici une liste non exhaustive :

  • L’hirondelle
  • Le martinet
  • La chauve-souris
  • La libellule
  • La grenouille et le crapaud
  • L’araignée
  • Les poissons

    libellule jardin insecte
    Crédits : iStock / mady70

4. Utilisez des pièges à moustiques et répulsifs

Dès le premier stade du cycle de vie, les pièges s’avèrent intéressants.

  • Les larvicides moustique empêcheront l’éclosion de l’œuf de moustique. Ils ne nuisent pas aux autres espèces aquatiques.
  • En terrasse ou dans le jardin, le répulsif protège temporairement une surface de 20 m².