in

Kiwi : comment planter, cultiver et récolter l’arbre à kiwi

Crédits : Mizina / iStock

Le kiwi est un fruit bourré de vitamines ! D’ailleurs, il suffit d’un seul kiwi pour bénéficier de l’apport en vitamine C recommandé pour une journée. Originaire de Chine, cette plante grimpante fruitière ne craint ni le froid ni les maladies. L’arbre à kiwi (ou l’Actinidia chinensis) peut être mâle ou femelle, il faut donc planter les deux plants ensemble. Il existe des plants autofertiles, mais leur rendement sera beaucoup plus faible. Le kiwi est une plante grimpante aux tiges volubiles et vigoureuses. Sa culture demande un peu de patience, mais reste très simple à réaliser. Suivez ce guide pas à pas pour apprendre à planter, à cultiver et à récolter vos kiwis !

1) Quel kiwi planter ?

Il faut savoir que le kiwi a besoin au moins d’un plant mâle et d’un plant femelle pour pousser. L’idéal serait de planter deux plants de chaque espèce pour assurer la pollinisation. Il faut compter un plant mâle pour trois à cinq femelles au maximum. Les petits jardins peuvent se contenter d’un plant autofertile, mais vous aurez très peu de kiwis.

2) Quand et où planter l’arbre à kiwi ?

Le kiwi se plante en automne, idéalement fin septembre. Le sol doit impérativement être riche, léger, bien drainé et profond. Il doit rester frais, mais le kiwi a aussi besoin de soleil, préférez donc une place à la mi-ombre. Étant une plante vigoureuse et volubile, faites-la pousser près d’une structure pour plante grimpante comme une pergola (un tronc d’arbre fait aussi l’affaire). 

3) Comment planter l’arbre à kiwi ?

  • Creusez les trous de plantation sur au moins 50 cm de largeur et de profondeur. Cela doit faire deux fois la taille de la motte à planter.
  • Espacez les pieds de 4 à 6 m.
  • Appliquez un engrais organique (compost) bien décomposé.
  • Placez la motte au milieu du trou et comblez avec le compost.
  • Tassez bien au pied.
  • Arrosez abondamment sans noyer les racines.

4) L’entretien des plantes

L’arbre à kiwi redoute la sécheresse. Veillez à ce que la terre reste toujours humide. Arrosez plus par temps chauds et beaucoup moins par temps froids. Chaque automne, utilisez de la fumure sur chaque pied. Au printemps, optez pour un engrais spécial arbres fruitiers. En hiver, protégez les jeunes plants des gelées grâce à un voilage de protection. N’oubliez pas de palisser les tiges au fur et à mesure de leur développement sans trop serrer les rameaux.

Concernant la taille, tant que l’arbre n’a pas fructifié, il n’y a pas grand-chose à faire mis à part d’équilibrer le tout. En janvier, après la fructification, il faut tailler à deux yeux en dessous de chaque bouquet de fruits et éliminer les branches ayant fructifié. En été, il faut pincer les pousses sarmenteuses à quatre feuilles.

5) La récolte 

La patience est la clé de cette culture, car il faut savoir que le kiwi n’offrira du fruit qu’au bout de cinq ans environ. Le kiwi se cueille en été avant les premières gelées. Il suffit de le séparer de son pédoncule en le tordant légèrement. Après une dizaine d’années, il est possible de récolter jusqu’à 30 kg de fruits par liane !

SourcesRusticaGammvertTruffaut

Articles liés : 

Pêcher : comment avoir de belles pêches dans son jardin

Courgette : comment la cultiver dans son potager

Basilic : réussir sa culture pas à pas

Kiwi : comment planter, cultiver et récolter l’arbre à kiwi
noté 4.7 - 3 votes