in

Lapins : comment aménager le jardin pour les accueillir

Crédits : coramueller / iStock

À la campagne, lorsque l’on a de l’espace, il n’est pas rare d’avoir quelques animaux qui gambadent dans le jardin. Parmi eux, on retrouve surtout les poules, mais aussi les lapins ! Après tout, comment ne pas craquer devant ces petites bouilles aux grandes oreilles ?! Le lapin peut vivre tranquillement en intérieur, mais c’est vrai qu’un petit extérieur est un réel plus. Cet herbivore sera ravi de se nourrir des plantes et de l’herbe du jardin, mais il reste un animal assez fragile. En effet, le lapin est très sensible aux variations du climat, il faut donc veiller à ce qu’il se sente bien et épanoui selon les saisons. Découvrez comment aménager le jardin pour accueillir des lapins.

1) Un espace clos mobile

Un lapin domestique n’a pas l’instinct aussi développé qu’un lapin sauvage. En effet, il aura du mal à reconnaître par lui même les plantes toxiques et dangereuses pour lui. Alors, si vous avez un jardin clôt avec seulement de l’herbe, laissez-le gambader tranquillement. Sinon, réalisez un enclos grillagé mobile. Ainsi, vous pourrez déplacer son espace libre n’importe où dans le jardin. Votre lapin sera en sécurité, il ne pourra pas fuir, il sera protégé des prédateurs (comme les chats des voisins par exemple) et il mangera seulement les plantes que vous lui mettrez à disposition. Profitez-en pour désherber naturellement votre jardin en laissant à votre lapin le soin de vous débarrasser des pissenlits et des trèfles.

lapin
Crédits : Nicolas Garrat / iStock

2) Le clapier, l’élément indispensable 

Pour que le lapin se sente en sécurité, il lui faut absolument son petit refuge. Le clapier est sa petite maison et pour qu’il puisse se sentir bien, quelques règles sont à respecter.

Tout d’abord, le clapier doit être suffisamment spacieux. Pour un lapin, les dimensions nécessaires sont de H 100 cm x L 90 cm X P 60 cm. Veillez à ce que le clapier soit inaccessible pour les prédateurs (renards, chats, chiens, serpents, etc.) Le sol doit être recouvert de paille et à l’abri de l’humidité. Concernant la nourriture, placez une gamelle, un biberon d’eau et un râtelier à foin.

Aménagez à votre lapin un extérieur via de petits escaliers sortants de la porte. L’extérieur doit être grillagé et avoir une partie ombragée pour que votre lapin puisse se protéger du soleil lorsqu’il fait chaud. Enfin, pour qu’il puisse user ses dents, disposez des jouets en bois non traité.

3) Quand sortir le lapin ?

La période idéale pour sortir votre lapin est au printemps. Ainsi, il pourra s’acclimater tranquillement à ce nouvel espace qui s’offre à lui. Lors de l’installation du clapier, pensez tout de même à l’isolation thermique, ainsi vous pourrez utiliser cet abri toute l’année. Veillez également à le placer en dehors des courants d’air.

4) Quels aliments pour le lapin ?

Le lapin est exclusivement herbivore. L’avantage c’est que son alimentation n’est pas difficile à se procurer puisqu’elle se compose essentiellement d’herbes, de foin, de bourgeons de fleur, de plantes et de feuilles. Si vous lui donnez autre chose, gare à sa santé !

Vous trouverez également en animalerie des granulés pour rongeurs. Une ou deux cuillères à soupe par jour suffisent.

Les fruits et légumes de saison sont également très bons pour l’hydratation :

  • fanes de radis et/ou de carottes
  • asperges
  • cresson
  • céleri
  • tous les fruits

Cependant, éviter de donner de la laitue, du brocoli, des artichauts ou encore des petits pois, qui sont mauvais pour la digestion du lapin.