in

Laurier-rose : plantation, culture et entretien

Crédits : Katrin_Timoff / iStock

Le laurier-rose (nerium oleander) est un arbuste originaire du bassin méditerranéen. Il mesure environ 2 m de hauteur et produit de magnifiques fleurs roses, blanches, rouges ou saumon durant la saison estivale. Voici tous nos conseils pour cultiver le laurier-rose au jardin.

Où, quand et comment cultiver le laurier-rose ?

La plantation du laurier-rose a généralement lieu entre octobre et avril, mais de préférence au printemps. Il est également possible de se lancer dans les semis au printemps, mais la levée est très longue et laborieuse, il faudra donc être patient. Lorsque vous mettez en place votre arbuste, faites-le toujours en dehors des périodes de gelées.

Installez votre arbuste dans un sol bien drainé et dans un lieu bien ensoleillé. En effet, plus le laurier-rose aura accès au soleil et à la chaleur, plus il offrira de fleurs.

Veillez également à ce que le sol soit riche, sinon faites des apports d’engrais ou de compost bien décomposé.

Si vous vous trouvez dans une région peu ensoleillée, cultivez votre nerium oleander en pot pour pouvoir le mettre à l’abri durant l’hiver. Il s’agit en effet d’une plante peu rustique qui craint fortement les gelées.

laurier-rose
Crédits : iStock

L’entretien 

Taillez le laurier-rose en hiver en rabattant une moitié des rameaux qui se sont déjà développés. Les sujets cultivés en pot se taillent fin février ou en mars. Il faudra les sortir au jardin en mai juste après les gelées et les rentrer en octobre.

Durant l’été, veillez à arroser régulièrement votre arbuste. Pour les plantes en pot, l’arrosage doit être particulièrement minutieux.

Si votre laurier-rose perd des feuilles, c’est qu’il lui manque des nutriments. Faites des apports d’engrais, mais toujours au printemps, jamais en dehors.

Vous pourrez utiliser votre laurier-rose en haie libre, mais aussi en massif. Il fait également office de brise-vent pour les jardins en bord de mer.

Maladies et nuisibles

Le laurier-rose est sensible aux araignées rouges et aux cochenilles.

Attention, le laurier-rose est toxique pour l’homme. Aucune partie ne doit être ingérée au risque de complications cardiaques.