in

Le pourridié : comment traiter le champignon destructeur d’arbres ?

Crédits : MarkusHagenlocher / Wikipédia
Le pourridié est un champignon destructeur d’arbres. Aucun remède n’est connu pour soigner les arbres atteints de cette maladie cryptogamique. Appelé aussi champignon armillaire par sa couleur miel-ocre, le pourridié se développe à la base de l’arbre et attaque directement les racines. Pour éviter que d’autres arbres ne soient contaminés, voici les gestes pour traiter et prévenir cette maladie cryptogamique.

Quels sont les symptômes du pourridié ?

Durant les mois les plus chauds, lorsque le feuillage des arbustes et des arbres à fruits est en pleine végétation, l’arbre se transforme petit à petit. Il se dessèche, les feuilles jaunissent et il se flétrit.  L’écorce se détache facilement et une odeur de champignon en émane. Durant l’automne, des champignons de couleur brune ou miel commencent à pousser en forme de bouquet tout autour de la racine de l’arbre comme une couronne. Les champignons s’attaquent alors aux racines de l’arbre sur lequel ils sont accrochés. Le pourridié va alors les détériorer jusqu’à les tuer. La sève ne monte plus dans l’arbre et ce dernier se dirige vers une mort certaine.
Les végétaux les plus touchés sont en général :
  • Les arbres fruitiers comme le pommier, le poirier, le pêcher, le cerisier ou l’olivier
  • Les arbustes comme le buis, le lilas ou le rosier
  • Les arbres d’ornement comme le chêne, le bouleau, l’érable ou le peuplier
  • Les vivaces comme la lavande ou le jasmin

Y a-t-il un traitement contre le pourridié ?

Malheureusement, il n’y a pas vraiment de traitement contre le pourridié. Et sans traitement, l’arrachage de l’arbre deviendra votre seule solution. Il faudra aussi réaliser un dessouchage avec une élimination complète des racines encore enfouies sous la terre. De plus, un renouvellement de la terre peut être nécessaire pour détruire le champignon totalement.
Après avoir été nettoyé de toute trace de l’arbre précédemment contaminé et avoir reçu quelques rayons de soleil directement sur sa terre, le sol s’assainit. Les conditions ne sont alors plus propices au développement du champignon.

Prévention contre le pourridié

Les arbres ou arbustes en bonne santé sont plus forts et donc plus à même de se défendre face à ce genre de contamination. Du coup, soignez et prenez soin de vos végétaux. Il faut également éviter de faire pousser les arbres dans un lieu trop humide, car c’est dans ce genre d’environnement que la prolifération des champignons est la plus courante. Attention à ne pas blesser la base des arbres, car c’est par des entailles que le champignon peut commencer à les contaminer. La seule prévention contre le pourridié est un peu radicale, car elle consiste à ne pas replanter d’arbre ou d’arbuste là où un ancien arbre contaminé a été arraché.
Articles liés : 
Le pourridié : comment traiter le champignon destructeur d’arbres ?
noté 5 - 2 votes