in

Le souci : bienfaits et vertus apaisantes et cicatrisantes

Crédits : donvikro / Pixabay

Plus connu sous le nom de Calendula officinalis en cosmétique, le souci est une plante qui selon son origine latine “suit le soleil”. Elle est utilisée pour ses bienfaits cosmétiques, mais aussi pour repousser certains parasites du jardin. En effet, elle est connue pour repousser les pucerons, les vers, les nématodes, les mouches et autres doryphores qui menacent les cultures. Mais ce que l’on connaît moins, c’est ses vertus apaisantes et cicatrisantes. Cultiver des soucis est donc un grand atout à développer chez soi. Découvrez les bienfaits et vertus du souci.

La culture du souci

Le souci est une plante dite annuelle. Il mesure entre 30 et 50 cm. Ses tiges sont droites, ses feuilles sont velues et épaisses d’une couleur vert clair. La fleur ressemble à un soleil et sa couleur orangée très lumineuse éblouit le paysage.

Le souci se sème en avril et offre une floraison constante du début de l’été jusqu’à l’arrivée de l’hiver et des premières gelées.

Souci
Crédits : PhilippT/Pixabay

Les vertus médicinales du souci

Parmi ses vertus, le souci possède des propriétés calmantes et apaisantes. Il cicatrise et nettoie les brûlures ainsi que les coups de soleil. Il est aussi utilisé pour soigner les problèmes de peau tels que des engelures, les plaies légères, l’eczéma et l’acné. Le souci est aussi utilisé contre la conjonctivite et les mycoses vaginales.

Il peut aussi soigner les petites plaies de la bouche et les aphtes en s’utilisant sous forme de bain de bouche après le brossage.

Une autre de ses propriétés permet de soulager les inflammations du système digestif, en assurant un bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire.

Cette plante est trouvable en pharmacie ou en magasin spécialisé dans les plantes. Vous pouvez la prendre sous forme d’infusion : 2 g de fleurs séchées dans 150 ml d’eau pendant 6 à 10 min. Le souci soulage aussi les douleurs menstruelles et les troubles digestifs. Il est également possible de réaliser une décoction avec 50 g de fleurs séchées dans 50 cl d’eau. Enfin, vous pouvez aussi l’utiliser sous forme d’huile pour une application cutanée anti-inflammatoire. Réalisez-la avec 500 g de fleurs fraîches nappés de 75 cl d’huile d’olive. Laissez reposer le tout au soleil pendant environ 3 semaines.

Dans la cuisine, il fait aussi un allié de choix pour décorer les salades et autres plats froids en été. Par contre, le souci n’a aucune qualité gustative, car sa fleur n’a pas de goût particulier.

Source

Articles liés : 

Ail : 8 vertus et bienfaits méconnus

Cannelle : 7 bienfaits et vertus sur la santé

Aloe Vera : 20 façons étonnantes de l’utiliser pour en tirer tous les bienfaits

Le souci : bienfaits et vertus apaisantes et cicatrisantes
noté 5 - 1 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !