in

Le syndrome du sapin de Noël : une allergie peu connue

Crédits : DukeAsh / Pixabay

Vous avez décidé d’avoir un vrai sapin pour Noël ? Sachez que cette décision qui paraît anodine demande en réalité réflexion. Certes, il y a les questions de consommation, environnementale et d’écologie, mais s’ajoute à cela la santé. S’il y a des personnes allergiques au sein du foyer, Noël avec un sapin peut vite tourner au cauchemar. Il faut surtout prendre en compte ce facteur si vous avez des enfants asthmatiques ou fragiles. Entre moisissures et allergènes, découvrez ce qui se cache derrière le “syndrome du sapin de Noël”.

Qu’est-ce que le syndrome du sapin de Noël ?

Sans le savoir, le sapin naturel peut provoquer des allergies. Les personnes fragiles (enfants, personnes asthmatiques, âgées) sont les plus sensibles à ce syndrome. En fait, cela provient d’une moisissure. Le sapin naturel ayant grandi en pleine nature, des champignons se sont installés dans l’écorce. Avec la chaleur du foyer, ces micro-organismes se développent. Dans ces conditions de développement idéales, la moisissure s’étend et finit par provoquer des allergies.

Les symptômes

Elles sont semblables à toutes les autres allergies type « rhume des foins » (ou rhinite allergique). Les yeux qui piquent et larmoyants, les éternuements à répétition, le nez qui coule, un sifflement au cours de la respiration ou encore le visage, la gorge et la langue qui grattent sont les symptômes les plus courants. Alors si vous ressentez ces sensations depuis peu, le coupable est certainement le roi des forêts qui trône au milieu de votre salon.

Dès l’apparition de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui vous fournira soit des antihistaminiques soit un traitement plus profond.

sapin
Crédits : DukeAsh / Pixabay

Les alternatives au sapin

Pour échapper à ces allergies, il vaut mieux faire une croix sur le sapin naturel à la maison. Si vous avez la chance d’en posséder dans votre jardin, décorez-le ! Ainsi, vous éviterez à la fois les allergies et vous ferez un geste pour l’environnement en n’abattant  pas un sapin de plus !

N’oubliez pas de nettoyer les guirlandes et autres décorations de Noël qui ont été en contact avec un sapin naturel (même plusieurs années avant), car les moisissures et les poussières s’y sont peut-être accumulées.

Sinon il existe des tas d’autres manières de faire un sapin. Pensez aux matériaux de récupération ou des branches trouvées à terre en pleine forêt. Faire un geste pour la planète n’empêche pas de profiter des fêtes, bien au contraire ! Il existe de nombreux tutos pour cela !

Source

Articles liés : 

Remèdes naturels à base de plantes pour être bien armé cet hiver

Eucalyptus : les vertus méconnues de cet antiseptique naturel

Insomnie : 6 plantes pour s’endormir naturellement et facilement

Le syndrome du sapin de Noël : une allergie peu connue
Notez cet article