in ,

Les conseils pour agrandir sa maison

©istock/KatarzynaBialasiewicz/KangeStudio

Vous souhaitez agrandir votre maison qui est devenue trop petite pour votre vie de famille ou vous souhaitez simplement avoir un peu plus d’espace dans le salon ou dans votre cuisine ? Alors, pensez à l’extension de maison ! En plus d’apporter une réelle plus-value à votre habitation, elle vous permettra d’éviter un déménagement vers une maison plus grande, mais aussi plus onéreuse. Découvrez ci-dessous quelques conseils pour agrandir votre maison.

1) Les différents types d’extension

Qu’elle soit en parpaing, en ossature-bois ou métallique, il existe différentes extensions. On parle par exemple d’extension latérale lorsque celle-ci est collée à la maison et empiète sur votre jardin. C’est la solution la moins chère et la plus rapide à réaliser. Il existe également les extensions par surélévation, ce qui permet de conserver l’espace de votre jardin. Toutefois, elles sont assez onéreuses et longues d’exécution. Puis il existe également les pergolas, qui vous permettront d’être abrité sur votre terrasse en cas de pluie ou de soleil. Le prix d’une pergola varie également selon sa qualité et le type de matériau utilisé pour vous abriter.

2) Les avantages

Installer une extension de maison est une solution peu onéreuse comparativement à la construction d’une nouvelle maison. De plus, le temps des travaux est moindre et cela permet de donner un second souffle à son intérieur. En effet, en fonction du type d’extension choisi, vous pourrez avoir un apport de lumière considérable si celle-ci est composée de verrières ou de grandes baies vitrées. De plus, vous gagnerez en confort puisqu’elle a pour but d’agrandir votre pièce de vie ou d’en créer une nouvelle. Toutefois, il y a avant toute chose quelques règles à respecter.

Crédits : Extension de maison Gustave Rideau

3) Les règles

Que vous choisissiez une extension de maison de plain-pied, par le toit ou autre, il vous faudra dans tous les cas un permis de construire si celle-ci est au-dessus des 20 m2. Vous devrez également vous renseigner sur les règles d’urbanisme auprès de la commune. Celles-ci s’accordent généralement sur l’emprise au sol, les matériaux utilisés, les couleurs, etc., afin d’avoir une cohérence visuelle dans le village ou la ville où vous habitez.

Ensuite, identifiez les contraintes auxquelles vous pourriez faire face, comme un terrain en pente ou une mauvaise orientation. Normalement, l’entreprise auprès de laquelle vous vous adresserez saura vous aiguiller.