in

Les maladies du prunier : symptômes et gestes de prévention

Crédits : Liudmyla Liudmyla / iStock

Bien que rustique et robuste face aux intempéries, le prunier est un arbre fruitier en proie à de nombreuses maladies du jardin. Le plus important est de réaliser les bons gestes au moment de la plantation pour prévenir ces maladies. Malheureusement, même en faisant tout son possible pour les éloigner, il arrive parfois que le prunier soit infecté. Alors, comment prévenir et soigner cet arbre de ces différentes maladies ? Voici quelques réponses.

La cloque du prunier

Issue d’un champignon, cette maladie cryptogamique affecte les fruits. Ils vont alors se déformer et devenir de plus en plus blancs. Les prunes risquent de ne plus se développer, auront une toute petite taille et n’auront pas de noyau.

Pour prévenir de cette maladie qui s’installe généralement avec le froid et une météo humide, le purin semble être une bonne solution, notamment le purin de prêle que vous pouvez administrer au prunier durant le printemps. Cela l’aidera à réduire la prolifération du champignon.

Si l’arbre est déjà atteint, il faut simplement supprimer tous les fruits touchés et traiter l’arbre à l’aide de bouillie bordelaise.

La moniliose

Les principaux symptômes de cette maladie sont visibles sur les fruits. Vous verrez de petites taches brunes sur les fruits, les feuilles qui vont complètement sécher et l’écorce qui va crevasser et changer de couleur pour virer au rouge.

Pour éviter cette maladie, pensez à bien espacer les arbres entre eux et à bien les aérer grâce à une taille forte.

Enfin, si l’arbre souffre déjà de la maladie, il faut éliminer les parties touchées et utiliser de la bouillie bordelaise de manière régulière (toutes les 2 à 3 semaines) jusqu’à élimination de la maladie. Cette opération vaut d’ailleurs pour de nombreuses autres pathologies.

moniliose
Crédits : Piotrus / WIkipédia

La rouille

La rouille est un champignon qui se présente lorsque le temps est chaud et humide. Elle apparaît sur les feuilles de l’arbre par de nombreux petits points orangés. Les feuilles tombent ensuite et les fruits ont du mal à se développer. Comme pour la cloque, qui elle aussi est issue d’un champignon, le purin de prêle permet de prévenir la rouille.

Si l’arbre souffre de la rouille, il faut brûler toutes les parties malades même les feuilles et branches au sol afin de ne plus propager les spores du champignon. Puis un traitement à la bouillie bordelaise devrait améliorer l’état de l’arbre.

La sharka

La sharka affecte l’arbre en rendant les fruits très acides, et donc immangeables. Cette maladie est due aux pucerons.

Pour éviter de voir vos arbres touchés par cette maladie, il faut commencer par lutter contre les pucerons en utilisant principalement du purin d’ortie qui est un insecticide naturel.

Par contre, si votre arbre est déjà touché, il est indispensable de prévenir la chambre d’agriculture de votre département, car seul un professionnel peut sauver votre arbre. La sharka étant une maladie très contagieuse, il faut agir très vite.