in ,

Les mauvaises herbes sont utiles et pas si mauvaises. Découvrez pourquoi !

Crédits : Capri23auto / Pixabay

Les mauvaises herbes, appelées aussi adventices, sont des plantes qui poussent au milieu d’une culture là où on ne les attend pas. Les mauvaises herbes sont une des craintes du jardinier. Et pour cause, certaines d’entre elles tuent des cultures en puisant tous les nutriments du sol. Les mauvaises herbes sont aussi très envahissantes et se propagent très rapidement. Le premier réflexe est de désherber naturellement et sans produits chimiques bien sûr. Cependant, il existe de “bonnes” mauvaises herbes. Elles permettent à certains insectes de trouver un abri et préservent ainsi la biodiversité. Mais leurs bienfaits ne s’arrêtent pas là ! Découvrez en quoi certaines plantes qualifiées de “mauvaises herbes” sont utiles à la nature.

Les “bonnes” mauvaises herbes

Certaines adventices nourrissent les insectes comme les abeilles ou les oiseaux avec leurs graines et/ou baies. D’ailleurs, certaines espèces existent grâce aux mauvaises herbes. La biodiversité, c’est toute une chaîne : si vous brisez un maillon, la nature s’effondre !

  • Plantes qui attirent les pollinisateurs (abeilles, etc.) : marjolaine, origan, pissenlit, berce, chicorée sauvage, bardane, lierre, eupatoire, lamier, bourdaine, etc.
  • Plantes qui nourrissent les oiseaux : sureau, lierre, graminées, lierre, aubépine, renouée, plantain, etc.
  • Végétaux attirant les insectes auxiliaires au jardin : centaurée, fenouil, ortie, lierre, pâquerette, etc.
  • Plantes qui font fuir les parasites et les nuisibles du jardin : tanaisie, fougère aigle, etc.
  • Plantes qui soignent d’autres plantes : consoude, orties, soucis, etc.
  • Végétaux qui rendent le sol meilleur : rumex, trèfle, fabacées, etc.
  • Plantes médicinales (très nombreuses) : aloe vera, lavande, auge, bouillon blanc, bleuet, chélidoine, etc.
  • Plantes comestibles : pissenlit, cardamine, ail des ours, fenouil, pourpier, ortie, jeunes feuilles de pâquerettes, etc.
  • Fleurs et plantes originales qui apportent de la couleur au paysage : pavot, bleuet, campanule, nigelle, pied d’alouette, scabieuse, lierre, etc.
trèfle
Crédits : MetsikGarden / Pixabay

Que faire en cas de réelle invasion de mauvaises herbes ?

Certaines plantes adventices peuvent devenir très vite envahissantes comme le chardon, la renoncule rampante, la prêle, le liseron, la ronce, l’ambroisie, l’oxalis, le chiendent, l’armoise ou la bardane. Dans ce cas-là, il faut vite l’éliminer si elle se trouve dans votre jardin au milieu des cultures. Voici une recette 100% naturelle et très puissante. Il faut donc désherber avec parcimonie. Si les mauvaises herbes gênent, vous pouvez y aller, sinon elles sont très bonnes pour la conservation de la biodiversité. Et puis certaines adventices ne sont pas si moches que ça !

Source

Articles liés : 

5 fleurs utiles au potager pour éloigner les parasites naturellement

Plastique au jardin : comment limiter son usage au sein de la nature ?

Liseron : comment s’en débarrasser ou maîtriser sa propagation ?

Les mauvaises herbes sont utiles et pas si mauvaises. Découvrez pourquoi !
noté 5 - 1 vote