in

Les meilleurs conseils de culture et d’entretien du croton d’intérieur

Crédits : publicdomainpictures.net

Le croton est une plante d’intérieur originaire des îles du Pacifique. Avec ses grandes feuilles de couleur rouge en passant vers le vert, il donnera un cachet unique à votre maison ou appartement. Les variétés sont nombreuses et toutes présentent des formes différentes et des coloris changeants. Plutôt robuste, cette plante au feuillage coriace s’adaptera à tous les jardiniers en herbe. Découvrez tous nos conseils sur la culture du croton.

Où, quand et comment cultiver le croton ?

Par sa nature exotique, le croton demande quelques soins appropriés. Si le pot semble petit à l’achat, replantez-le immédiatement dans un pot plus grand. Le lieu idéal pour le placer dans votre maison ou appartement se trouvera proche d’une fenêtre avec un bon accès à la lumière naturelle du soleil. La lumière vive est extrêmement importante pour son développement. Attention toutefois aux rayons du soleil directs sur la plante, car elle pourrait brûler. Évitez également les sources de chaleur comme le radiateur puisque le croton préfère l’humidité. La température idéale pour lui se situe aux alentours des 20°C.

croton
Crédits : paulbr75 / Pixabay

Comment entretenir le croton ?

Le croton a besoin d’un arrosage régulier tout au long de l’année. En été, utilisez un brumisateur pour vaporiser les feuilles et ainsi reproduire son habitat naturel. Utilisez si possible de l’eau pauvre en calcaire. Durant le printemps et l’été, apportez de l’engrais liquide toutes les deux semaines, car c’est sa période de croissance. En automne et en hiver, arrêtez tout apport en engrais et réduisez l’arrosage pour obtenir un sol sec entre deux apports en eau.

Tous les 2 à 3 ans procédez au rempotage dans un pot un peu plus grand pendant le printemps. Le pot doit être percé dans le fond pour que l’eau puisse s’évacuer et ainsi éviter le pourrissement des racines. N’oubliez pas d’ajouter des billes d’argile ou du gravier dans le fond pour améliorer le drainage. Si la plante est en intérieur, il faut privilégier le terreau à la terre du jardin, car ce dernier apportera tous les nutriments nécessaires au bon développement du croton.

Attention à la manière dont vous le manipulez, car il est toxique ! Il doit être manipulé avec des gants pour éviter tout risque d’intoxication.

Le croton est susceptible d’attraper certaines maladies, notamment les plus courantes pour les plantes d’intérieur. Par exemple, méfiez-vous des araignées rouges et des cochenilles et prenez vos précautions !

croton
Crédits : NorthernInstitute / Pixabay

Source

Articles liés :

13 plantes d’intérieur robustes pour ceux qui n’ont pas la main verte

Plante crevette : conseils de culture, de plantation et d’entretien

Kalanchoé : conseils d’entretien pour faire refleurir cette plante grasse

Les meilleurs conseils de culture et d’entretien du croton d’intérieur
noté 5 - 1 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !