in

Les secrets de remise en forme d’une orchidée fanée

Crédits : 9924153 / iStock

Quand on parle d’orchidées, on parle généralement de la phalaenopsis, la variété la plus répandue. Mais quand on n’a pas la main verte, il arrive qu’elle ne fasse pas très long feu. Pourtant, elle ne demande pas tant d’attention que cela, mais quelques bons gestes lui permettront de vivre plus longtemps. Et surtout, il ne faut jamais perdre espoir quant à une prochaine floraison. Il faut en effet savoir qu’il est tout à fait normal qu’une orchidée fane après quelques semaines de floraison. Parfois, cette fleur met du temps à refleurir et cela peut aller jusqu’à plusieurs mois. Voici toutes nos astuces pour relancer la floraison de votre orchidée phalaenopsis fanée, et ce, pour longtemps !

1) La température

La température ambiante idéale se situe entre 18 et 21°C. L’orchidée ne survit pas en dessous des 15°C. Évitez le plein soleil.

2) La taille

Après la première floraison, coupez les tiges dont les fleurs ont fané au-dessus du 2e oeil. S’il s’agit d’une seconde floraison ou plus, coupez court la tige. Vous couperez donc court tout le long de la vie de l’orchidée à chaque fin de floraison et seulement les tiges qui ont donné des fleurs.

3) L’arrosage

L’orchidée est une plante très sensible au type d’eau que vous apporterez. Privilégiez donc l’eau de pluie ou à défaut de l’eau minéral. Surtout pas d’eau calcaire et la température doit être ambiante. Si l’orchidée apprécie une légère humidité, elle craint fortement l’excès d’eau ! Il ne faut pas avoir la main lourde sur l’arrosoir. Le substrat doit être légèrement humide. Une fois par semaine suffit et deux à trois lors des périodes de fortes chaleurs. En hiver, un arrosage deux fois par mois suffit. N’oubliez pas les billes d’argile dans le fond du pot pour le drainage.

À l’aide d’un spray rempli d’eau, vaporisez votre orchidée à sa base une fois par jour pour maintenir une légère humidité.

4) Le rempotage de l’orchidée

Si vous souhaitez garder votre orchidée le plus longtemps possible, le rempotage est indispensable. Le rempotage a lieu tous les deux à trois ans. Choisissez un pot adapté à la taille de la plante : ni trop grande, ni trop petite. À chaque rempotage le diamètre doit être légèrement plus grand. Choisissez un terreau « spéciale orchidée » que vous trouverez facilement dans les magasins spécialisés. Retirez délicatement la plante de son pot et à l’aide d’une lame de rasoir, coupez les racines pourries ou abîmées. Un apport d’engrais pour orchidées pendant la période chaude est possible.

orchidée
Crédits : Benedicte THIERRY / iStock

Source

Articles liés :

Plantes d’ombre : 15 plantes qui n’ont pas besoin de soleil pour grandir

Cactées et succulentes : quelles variétés installer dans son jardin ?

Menthe : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de