in

L’hydne hérisson : tout savoir sur ce champignon atypique

Crédits : wavipicture / iStock
Peu connu et peu courant, le champignon hydne hérisson (Hericium erinaceus) passe souvent inaperçu auprès des promeneurs. Les spécialistes quant à eux le reconnaissent facilement. Malgré son apparence originale en forme de crinière de lion, il est tout à fait comestible et apporte même de nombreux bienfaits pour le corps. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur l’hydne hérisson, ce champignon atypique.

Reconnaître l’hydne hérisson

L’hydne hérisson se développe sur les troncs et les branches volumineuses, mais aussi sur des arbres qui sont en train de mourir. On le trouve notamment sur les chênes et les hêtres au sein de vieilles forêts.
On le reconnaît du premier coup d’oeil par la manière dont il est suspendu à l’arbre et par les longs filaments qui pendent. La taille du champignon hydne hérisson peut atteindre 25 cm de circonférence.
On peut l’apercevoir de septembre à novembre. Cependant, du fait de sa rareté, il faut éviter de le ramasser.
Hericium erinaceus hydne hérisson
Crédits : AlbyDeTweede iStock

Ses vertus

Utilisé dans la médecine chinoise, l’hydne hérisson est consommé sec ou frais pour ses vertus digestives ainsi que pour ses actions bénéfiques sur le système nerveux.

Autres espèces semblables

Ce champignon n’est pas le seul à avoir cette forme atypique avec des longues aiguilles. On retrouve également l’hydne rameux qui possède des aiguillons beaucoup plus courts que le hérisson : 1cm contre 3 à 5 cm.
Quant à l’hydne corail des résineux, comme le laisse penser son nom, il se développe sur les conifères résineux et possède aussi des aiguillons courts.
Ces champignons sont comestibles, mais leur goût est très médiocre. Ils ne valent pas vraiment la peine d’être ramassés. Comme toujours, en cas de doute sur un champignon demandez conseil à un pharmacien-mycologue avant de le manger.