in , ,

Liseron : comment s’en débarrasser ou maîtriser sa propagation ?

Crédits : JACLOU-DL / Pixabay

Le liseron est une plante dont il est difficile de se débarrasser. Également appelée “boyaux du diable”, elle s’enroule autour des plantations allant même parfois jusqu’à les étouffer. Pourtant, elle paraît tellement inoffensive avec ses jolies fleurs blanc rosé ! Non seulement elle s’enroule autour des fleurs, mais elle plante aussi ses fines racines à leur place pour prendre nourriture et eau. Pour s’en débarrasser, maintes astuces ont été réfléchies par les jardiniers. Cependant, nous vous recommandons d’utiliser des procédés écologiques et naturels afin d’éviter de nuire à la nature. Voici quelques astuces pour se débarrasser ou maîtriser la propagation du liseron.

1) Le vinaigre blanc

Cette première solution 100% écologique permet de faner les tiges du liseron en seulement deux heures. Remplissez un pulvérisateur de vinaigre et pulvérisez sur les plantes. Vous pouvez aussi y aller au pinceau. Renouvelez le procédé 10 jours après sur les plantes affaiblies.

2) La solarisation

La solarisation est une des solutions naturelles les plus efficaces ! Facile à réaliser, elle vous débarrassera de toutes les mauvaises herbes. Le procédé consiste à couvrir le sol envahi de liseron d’une bâche noire épaisse. Toutes les extrémités de la bâche doivent être fixées. Il faut la laisser en place pendant deux à trois mois. Cela permet d’étouffer la végétation, ce qui ne lui permettra plus de se développer. Pour le côté esthétique, placez du paillis ou des feuilles mortes sur la bâche. En plus, cela optimisera son efficacité !

liseron
Crédits : congerdesign / Pixabay

3) La technique manuelle

Il est possible d’éradiquer le liseron en deux ans si on arrache correctement les tiges et racines. Le bêchage doit être minutieux. Il faut savoir que plus vous couperez des racines et plus le liseron risque de repousser. C’est pour cela qu’il faut procéder le plus délicatement possible en arrachant la plante. La technique est à répéter tous les dix jours jusqu’à épuisement et éradication des mauvaises herbes.

4) Cultiver des plantes anti-liseron

Encore plus écologique que le vinaigre : la culture de nouvelles plantes ! En effet, il existe des plantes anti-liserons qui leur sont toxiques. À cet effet, la plante la plus répandue est l’œillet d’Inde. En plus, cela permettra d’apporter de la couleur à votre jardin. Vous pouvez aussi opter pour le Tagetes minuta qui produit une substance herbicide puissante et destructrice.

Source

Articles liés :

Désherbant : la plus puissante des recettes 100% naturelles

Désherbant naturel : 12 méthodes naturelles pour désherber votre jardin

Bicarbonate de soude : un désherbant 100% naturel

Liseron : comment s’en débarrasser ou maîtriser sa propagation ?
noté 5 - 1 vote