in

Lotus : comment faire pousser cette plante aquatique ?

Crédits : iStock / neptunestocks

Plante très présente dans les différentes cultures asiatiques, le lotus est sans conteste une des fleurs les plus connues au monde. Elle est toutefois moins présente dans nos jardins, du fait des conditions particulières qu’elle requiert pour se développer. Sachez que si vous possédez un bassin, vous avez les meilleures cartes en main pour faire pousser un lotus. On teste ? 

Comment évoquer le lotus sans faire l’impasse sur ce que cette plante représente ? Sa renommée et son importance dans les pays d’Asie placent le lotus au même rang que la rose dans les pays européens tant elle est omniprésente. Le lotus est par exemple le symbole d’élévation spirituelle et de perfection. Bien souvent, cette fleur est par conséquent associée à la création et à la spiritualité.

L’emplacement idéal

Tout d’abord, il faut de l’humidité – beaucoup. Le lotus se plaît dans les étendues d’eau type étang ou bassin, et doit être immergé dans l’eau pour pouvoir se développer. Si vous habitez dans une contrée chaude l’été, c’est parfait : le lotus s’épanouit grâce à un temps ensoleillé et chaud.

Pour ce qui est de la profondeur, le plus pratique est le le planter dans un pot immergé, à une cinquantaine de centimètres sous l’eau (ou plus, jusqu’à 2 mètres). Les variétés de lotus les plus petites pourront se contenter d’une trentaine de centimètres de profondeur, mais dans ce cas il faut redoubler de vigilance face au froid.

Les conditions de plantation du lotus

Une fois que l’emplacement est choisi, il convient de déterminer la bonne période pour planter son lotus. Sachant qu’il déteste le froid et à plus forte raison les gelées, on privilégiera le milieu du printemps (l’eau ne doit pas être trop fraîche). Il pourra ainsi profiter des températures estivales.

lotus fleur aquatique bassin
Crédits : Flickr/Allen Gathman

Pour la plantation à proprement parler, munissez-vous d’un pot assez grand que vous remplirez de terreau aquatique. Évitez de placer la plante trop près de la surface, pour qu’elle puisse bien s’ancrer dans la terre. Afin que le terreau reste en place, disposez du gravier dessus.

Prendre soin de cette plante aquatique

Il ne reste ensuite plus qu’à immerger la plante dans le bassin ou l’étang, tout en douceur pour que le terreau absorbe bien l’eau. Côté entretien, le lotus nécessite peu d’attentions, si ce n’est d’enlever les feuilles et fleurs mortes pour garder un joli visuel.

Lea fleur de lotus n’est généralement pas posée sur l’eau, qu’elle surplombe de quelques centimètres — ce qui permet notamment de la différencier du nénuphar. On peut profiter de sa superbe floraison durant tout l’été.

L’arrivée de l’hiver sonne la fin des réjouissances pour le lotus. Avant que les premières gelées ne viennent abîmer la plante, enlevez-la du bassin pour la mettre à l’abri du gel, et toujours sous l’eau bien sûr !

Articles liés :

Bassin du jardin : comment lutter contre les algues vertes ?

Sol humide : 10 plantes qui s’y plairont !

Papyrus : conseils de plantation, culture et entretien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *