in

Mai au jardin : ce qu’il faut faire, planter et récolter à cette période

Crédits : jacoblund / iStock

C’est au mois de mai que la terre commence réellement à se réchauffer. Les températures sont plus clémentes et les travaux du jardin deviennent plus nombreux. Les fleurs du jardin d’ornement et les légumes de potager ont l’air de grandir à vu d’oeil et pourtant un danger règne encore : les Saints de Glace ! Saint Pancrace (11 mai), Saint Mamet (12 mai) et Saint Servais (13 mai) ne sont pas loin et ils sont à prendre au sérieux. Pensez donc à protéger les plants les plus fragiles jusqu’à la mi-mai. À cette période, les plantations et les semis sont très nombreux. D’ailleurs, il faudra terminer les plantations des tomates avant la mi-mai. Préparez un été haut en couleur grâce aux journées qui se rallongent ! Découvrez ce qu’il faut faire, planter, semer et récolter au jardin à cette période.

Au potager :

  • Planter : tomate, courgette, potiron, concombres, aubergine, courge, melon, aubergine, piment, poivron, chicorée frisée, scarole, chou, laitue, pomme de terre (variétés tardives), menthe, ciboulette, pimprenelle, thym, oseille, sauge, estragon, basilic, fraisier, artichaut.
  • Semer : courge, potiron et autres cucurbitacées, salades d’été, laitue à couper, poirée, chou brocoli, chou cabus, chou de Milan, chou de Bruxelles, chou rave chicorée sauvage, navet, carotte, radis, panais, poireau d’hiver, maïs, haricots, pois à grains ridés, persil, cerfeuil (à l’ombre), roquette, aneth, basilic.
  • Bouturer : les plantes aromatiques.
  • Pailler : les fraisiers et les plantations de pastèque.
  • Traiter : contre les pucerons, l’oïdium et la rouille. Avec la chaleur, vos plantations sont de plus en plus exposées aux maladies et aux parasites.
  • Diviser : la ciboule, la ciboulette, l’oseille, les touffes d’estragon, de menthe et d’oseille vierge.
  • Récolter : asperge, bette à carde, cerfeuil, ciboule et ciboulette, échalote ,estragon, premières fraises, jeunes pousses de laitues à couper, dernières laitues pommées d’hiver, menthe, navet de printemps, oignon blanc, persil, pomme de terre primeur, rhubarbe, romarin, sauge, thym, chou-fleur, épinard, fève, les radis au fur et à mesure de la pousse.
  • Entretenir : retourner le compost, aérer les châssis, biner autour des légumes, supprimer les mauvaises herbes.
fraises
Crédits : NataTamarli / Pixabay

Travaux du jardin :

  • Aérer et dépoussiérer : les serres.
  • Biner et sarcler : les mauvaises herbes.
  • Tondre le gazon : chaque semaine.
  • Surveiller : les apparitions d’oïdium, de pucerons, de limaces, de rouille, etc.
  • Entretenir : dallages, clôtures, murets, arrosage enterré, etc.

Au jardin d’intérieur :

  • Sortir les plantes  : sortez progressivement les plantes qui sont suffisamment rustiques pour passer l’été dehors sur la terrasse à partir de la deuxième quinzaine de mai.
  • Arroser : les plantes ont besoin d’un peu plus d’eau, car leur croissance va s’accélérer. Arroser les cactus et les plantes grasses toutes les deux semaines.
  • Fertiliser : apporter de l’engrais une fois par semaine.
  • Vaporiser : les feuilles des orchidées et des plantes tropicales.
  • Exposer : surveiller l’exposition de vos plantes au soleil, car il devient plus chaud.
  • Nettoyer : les feuilles avec une éponge imbibée d’eau à température ambiante pour supprimer la poussière.
  • Rempoter : la plupart des plantes.

Fruits et verger : 

  • Tailler : noisetier, olivier, framboisier.
  • Traiter : tous les arbres fruitiers.
  • Éclaircir : pommier, poirier, prunier.
  • Protéger : attention aux oiseaux, protéger les fruits d’un filet. Les arbres concernés : pommier, poirier, prunier, cerisier, tous les petits fruits rouges : groseillier, mûre, framboisier, cassissier, fraisier, etc.
  • Palisser : fruitiers formés : pommier, poirier, kiwi, vigne, framboisier et autres ronces.

Au jardin d’ornement :

  • Tailler : les arbustes qui ont terminé leur floraison : spirée de printemps, boule de neige, corète du Japon, forsythia, groseiller à fleurs, lilas, cognassier, magnolia caduc, pivoine arbustive, lilas, les arbustes de haies, tous les rosiers, les vivaces de printemps défleuries : aubriète, corbeille d’or et d’argent, saxifrage, mais aussi les narcisses, tulipes et autres bulbes de printemps défleuris. Les vignes vierges.
  • Planter : lavande, rhododendron, azalée, et tous ceux cultivés en conteneur, tous les conifères : cyprès, thuya, pin, cèdre, mais aussi callistémon, ciste, doryanthe, palmier, tous les rosiers, les vivaces d’automne : aster, chrysanthème, anémone du Japon, géranium vivace, bégonia, dahlias, bégonias tubéreux, glaïeuls, pétunia, impatiens, pélargonium.
  • Surveiller et arroser : les bruyères et les hortensias.
forsythia
Crédits : Hans / Pixabay

Source : AujardinGammvert

Articles liés : 

5 astuces naturelles pour produire de belles et grosses tomates

Comment cultiver, entretenir et récolter la roquette

Framboisier : conseils de plantation, de culture et d’entretien

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de