in

Maison sans VMC : 5 plantes qui absorbent l’humidité

Crédits : onairjiw / iStock

L’humidité au sein d’une maison constitue un problème autant pour l’environnement dans lequel on vit que pour notre santé. Non seulement les moisissures peuvent s’emparer de vos murs et meubles, en particulier dans les salles d’eau, mais elles peuvent aussi constituer un véritable danger bactérien pour votre corps. La forte humidité engendre également des odeurs désagréables et attire les parasites dans la maison. Les maisons sans VMC sont plus nombreuses que ce qu’on croit. Alors oui, il existe des contrôleurs d’humidité dans les commerces, mais autant utiliser des moyens naturels et par la même occasion apporter un peu de verdure dans nos intérieurs. Voici 5 plantes qui absorbent l’humidité.

1) Le spathiphyllum

La fleur de lune, comme on l’appelle plus communément, est une plante d’intérieur qui absorbe l’humidité. Il est possible de l’installer dans le séjour, une salle de bain ou même dans une chambre. Le soleil n’est pas nécessaire, cependant l’arrosage doit être régulier.

fleur de lune Spathiphyllum
Crédits : iStock / Georgina198

2) Le tillandsia

Cette plante épiphyte n’a pas besoin de terre pour pousser. En effet, c’est grâce à l’humidité présente dans l’air qu’elle s’épanouit. Ne disposant d’aucun système racinaire, elle s’adapte à tous les supports et sa floraison vous épatera. En plus d’absorber l’humidité de votre intérieur, vous pourrez admirer une inflorescence colorée avec des teintes allant du vert au gris argenté.

tillandsia
Crédits : cristty / Pixabay

3) Le palmier de bambou

Ce palmier rustique absorbe l’humidité par ses feuilles. Vous pouvez facilement le cultiver en pot, mais évitez un excès de lumière si vous ne voulez pas le voir pousser à vitesse grand V ! Il risque en effet de vite devenir imposant.

palmier de bambou Rhapis excelsa humidité
Crédits : Henvry / iStock

4) La fougère de Boston

La fougère de Boston est à la fois utile et esthétique ! Veillez à maintenir la terre humide pour éviter que la plante ne se dessèche. Pensez par ailleurs à  éloigner la plante du soleil qui risque de brûler son feuillage.

Fougère de Boston (Nephrolepis Exaltata)
Crédits : aon168 / iStock

5) Le tilleul d’appartement

En plus d’absorber l’humidité, le tilleul d’appartement absorbe aussi les toxines présentes dans l’air ambiant. Facile d’entretien, il peut toutefois devenir invasif. Pensez donc à le tailler au printemps.

tilleul d'appartement Sparmannia africana
Crédits : Nahhan / iStock