in

Maladies des arbres fruitiers : comment les reconnaître et les traiter ?

Crédits : _Vilor / iStock

Produire ses propres fruits, de préférence bio, permet de faire des économies et de consommer local. Et quelle fierté de cueillir sa propre pomme ou ses premières cerises ! Que l’on possède un grand verger ou un simple arbre fruitier au sein de son jardin, les maladies rodent malheureusement toujours. Les maladies des arbres fruitiers peuvent vite engendrer de grandes catastrophes au niveau des pertes. Or, perdre un arbre fruitier n’est pas joyeux et encore moins pour un producteur dont le revenu dépend de son verger. Il existe néanmoins des astuces pour prévenir ou traiter ces maladies. En réalisant les bons gestes, vous pourrez déguster le fruit de votre dur labeur. Découvrez les différentes maladies des arbres fruitiers et comment les traiter.

1) La moniliose

Pour voir si l’arbre fruitier est porteur de la maladie, il faut observer les fruits et leur couleur. Si certains ont des taches de couleur brun clair qui apparaissent à la surface et si le fruit déjà tacheté se ramollit, alors il va finir par se flétrir et pourrir. Cependant, il reste en place sur l’arbre. Des pustules apparaîtront également en surface. La moniliose concerne les abricotiers, les cerisiers, les pêchers, les pommiers, les poiriers et les pruniers.

Comment la traiter ? 

Il faut tout de suite éliminer les fruits malades et ramasser ceux tombés au sol. Par prévention, il est possible de pulvériser les arbres avec de la bouillie bordelaise à l’automne et durant l’hiver en répétant la pulvérisation 2 à 3 fois tous les 15 jours.

2) La tavelure

La tavelure est une maladie issue d’un champignon qui entrave la croissance des fruits, des feuilles et des fleurs quand il se développe. On la remarque aux taches noires aux contours irréguliers qui apparaissent sur les feuilles. Les feuilles vont alors se dessécher et très vite, des crevasses se formeront. Elles finiront par tomber de manière prématurée. Cette maladie concerne les pommiers et les poiriers.

Comment la traiter ? 

Apportez du purin d’ortie ou une décoction de prêle pour renforcer la résistance du feuillage. Sinon, il existe des espèces plus robustes face à la tavelure. Ces variétés sont la Reinette grise, Florina, Williams ainsi que la Belle de Boskoop. Plus d’informations ici.

3) L’oïdium

On reconnaît l’oïdium au feutrage blanc qui apparaît sur les feuilles de l’arbre fruitier.

Comment le traiter ?

Il faut éviter d’arroser les feuilles des jeunes plants et même des plus matures. L’humidité des feuilles cause généralement l’apparition de l’oïdium. Retirez les feuilles déjà atteintes. Le soufre peut être une solution préventive, mais ce n’est pas la meilleure pour l’environnement.

oïdium
Crédits : kazakovmaksim / iStock

4) Le chancre

Le chancre est un champignon pernicieux qui s’attaque surtout aux platanes. Des taches rouges apparaissent sur les branches de l’arbre et les creusent. Le champignon s’y développe et laisse apparaître des bourrelets. Cette maladie concerne les pommiers et les poiriers principalement.

Comment le traiter ?

Il faut malheureusement couper les branches atteintes. Si la maladie apparaît sur le tronc, il faut cureter la partie malade afin d’éliminer le chancre. Ensuite, ajoutez un fongicide bio sur la plaie et pour finir, mastiquez la plaie.

5) Le coryneum (ou criblure)

On reconnaît cette maladie aux taches rouges qui apparaissent sur les feuilles. Elles finissent par noircir et par se perforer. Ensuite, les feuilles tombent. Si le champignon touche les branches, la maladie peut évoluer en chancre. Cela concerne les abricotiers, les cerisiers, les pêchers et les pruniers.

Comment le traiter ? 

Il faut tout simplement supprimer les fruits momifiés, les bois morts et les branches atteintes par la maladie. Appliquez un fongicide bio en prévention.

6) L’entomosporiose

L’entomosporiose se reconnaît aux taches rosées sur les feuilles de l’arbre fruitier. Elles finissent par devenir rouges et forment des croûtes sur les feuilles. Sur les fruits, les taches sont brunes aux bords rouges.

Comment la traiter ?

Les fruits atteints restent comestibles. Autrement, il vous suffit de couper les branches atteintes et de ramasser toutes les feuilles tombées à terre puis de vous en débarrasser au plus loin des arbres.

Source

Articles liés :

Fongicides naturels pour lutter naturellement contre les maladies du jardin

Mouche de la cerise : comment lutter contre ce ravageur du verger ?

Recette anti-pucerons 100% bio et naturelle à pulvériser