in

Malva sylvestris : une plante tout en douceur contre les maux du quotidien

Crédits : iStock / c11yg

La mauve a donné le nom à la couleur éponyme – et non l’inverse – et est connue depuis l’Antiquité pour ses vertus anti-inflammatoires et bienfaisantes. Au fil des ans, son usage s’est fait plus rare face à la médecine, mais on aurait tort de sous-estimer ses effets !

Un anti-inflammatoire tout en douceur

Depuis qu’elle est connue, cette fleur est utilisée pour lutter contre divers maux bénins de tous les jours. Mais celui contre lequel elle est la plus utilisée est sans aucun doute le mal de gorge. Les personnes souffrant de bronchite, de toux sèche et autres maux de gorge trouvent souvent du soulagement avec la mauve.

C’est la même chose pour les petits maux de la bouche tels que les aphtes, les douleurs et irritations au niveau des dents ou des gencives. Les vertus adoucissantes et cicatrisantes en font en effet un outil précieux dans la guérison de plaies – et pas seulement au niveau de la bouche. C’est aussi pour cela qu’on le retrouve dans des crèmes de soin en cosmétique ou pour les bébés !

Une aide précieuse à la digestion

Depuis le temps d’Hippocrate, considéré comme le père de la médecine, la mauve a en effet traversé le temps sans jamais être délaissée. Nous l’avons vu, ses vertus anti-inflammatoires ont contribué à son succès. Mais on la retrouve également lorsqu’il est question du bien-être digestif et de l’estomac de manière générale.

mauve fleur malva sylvestris tisane
Crédits : iStock / Madeleine_Steinbach

Les intestins fragiles lui sont donc redevables puisque cette fleur soulage la constipation et les petites inflammations de l’estomac. Cette fleur a effectivement un effet laxatif, il convient donc de ne pas en abuser ! Ce côté doux et non agressif de cette plante fait qu’elle convient aux enfants. Elle est aussi connue pour prévenir les petits maux de la vessie, de type infection urinaire.

Comment la consommer ?

Tisane ou gélule, bonbons ou décoctions, la mauve se consomme sous diverses formes selon l’usage que l’on souhaite en faire. La plupart du temps, le plus facile est de la prendre sous forme de tisane. L’avantage de cette plante est qu’elle convient aux femmes enceintes, pour lesquelles elle constitue d’ailleurs une bonne source de fer.

Cette préparation n’est pas contre indiquée non plus pour les enfants, par exemple pour lutter contre la constipation. Pour rappel, en aucun cas l’automédication ne se substitue à l’avis d’un·e professionnel·le de la santé. Comme pour toutes les autres plantes utilisées en phytothérapie, en abuser n’est jamais une bonne idée !

Si vous souhaitez en cultiver dans votre jardin, la mauve est facile à cultiver et entretenir. Côté cuisine, il est possible de faire du sirop de mauve. Les pétales s’utilisent aussi dans diverses recettes pour agrémenter des salades ou des desserts.

Articles liés :

Lavande : ses bienfaits et vertus sur la santé

10 plantes qui émettent de l’oxygène pendant la nuit (spécial chambre)

Houblon : les bienfaits et vertus de cet anti-stress naturel