in ,

Mimosa en pot : 5 conseils pour cultiver le mimosa en pot

Crédits : KarenHBlack / iStock

Surnommé l’arbre d’or, le mimosa fleurit en hiver et apporte un véritable rayon de soleil à l’extérieur comme aux intérieurs. Ses fleurs jaunes se dévoilent tout en délicatesse de janvier à mars et embaument l’air de leur parfum envoûtant. Il n’est pas très rustique, c’est pour cela qu’on l’observe surtout en région méditerranéenne. Cependant, il se cultive très bien en pot pour les autres régions ! Voici 5 conseils pour cultiver le mimosa en pot.

1) Le choix du pot

Le secret d’un mimosa épanoui en intérieur, c’est d’abord le choix du pot. Si vous souhaitez voir votre mimosa fleurir en abondance, sachez qu’il préférera un pot légèrement étroit. Cependant, le pot doit être profond, car le système racinaire du mimosa est assez imposant.

Le pot doit donc être deux fois plus grand que la motte de la plante. Cela représente un pot de 40 à 50 cm de diamètre environ pour un plant de 3 m de hauteur.

Si vous le pouvez, choisissez un pot en terre cuite non vernissé. Le pot doit bien évidemment être percé dans le fond pour éviter l’eau stagnante et le pourrissement des racines.

mimosa
Crédits : Artvision-So / Pixabay

2) Le choix du substrat 

Le mimosa apprécie les substrats fertiles, légers et peu acides. Toutefois, le plus important est que le substrat soit bien drainant, car l’ennemi principal du mimosa est l’excès d’eau.

Le substrat doit être composé d’un mélange de terre de bruyère, de terreau et d’un peu de sable de rivière. La plantation a lieu au printemps entre mars et juin. N’oubliez pas d’ajouter des billes d’argile ou de gravier dans le fond du pot pour améliorer le drainage.

3) Bien choisir l’emplacement du mimosa

L’exposition idéale pour le mimosa est le plein soleil. Il aime la chaleur et a besoin d’une bonne luminosité. En pot, il doit être exposé au moins 4h par jour aux rayons du soleil. Il craint aussi les courants d’air.

4) L’entretien en pot et en intérieur

Côté entretien, le principal est de maîtriser l’arrosage. Le mimosa n’aime pas l’eau calcaire. Préférez l’eau de pluie pour arroser régulièrement votre plante en laissant le substrat sécher en surface entre deux arrosages. Il doit rester frais, mais attention aux excès d’eau. L’hiver, arrosez une seule fois par semaine.

Durant la belle saison, apportez de l’engrais spécial plantes fleuries tous les 15 jours. Enfin, après la floraison, taillez la plante en raccourcissant les branches de moitié. Rempotez tous les deux ans.

5) L’hivernage

Le mimosa ne supporte pas vraiment les grosses gelées. L’hivernage est donc une étape très importante pour la garder le plus longtemps possible. En outre, la culture en pot permet de rentrer le mimosa en hiver. La pièce doit être fraîche et lumineuse. Un jardin d’hiver serait donc l’idéal. Vous pouvez replacer le pot au jardin au printemps, après que toutes les gelées soient écartées.