in ,

Mouche à scie : tout savoir sur ce nuisible du jardin

Crédits : Brett_Hondow / iStock

La mouche à scie, connue aussi sous le nom de tenthrède, est un insecte dont la larve est nuisible au jardin. En effet, si la mouche à scie se nourrit principalement de pollen, sa larve pose quant à elle un réel problème pour les plantes. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la mouche à scie et quelques astuces pour s’en débarrasser.

Les caractéristiques de la mouche à scie

Cet insecte volant ressemble très fortement à une guêpe, sauf que contrairement à cette dernière, il ne possède pas une partie plus fine au niveau de l’abdomen.

On l’appelle mouche à scie à cause de son organe de ponte qui possède des dents un peu comme une lame de scie. Cet organe à la forme particulière lui permet de percer une plante hôte et de pondre les œufs à l’intérieur.

Lorsque les œufs éclosent, les larves ressemblent à des chenilles. Ces fausses chenilles  ont comme caractéristique principale de former un “S” avec leur corps lorsqu’elles sont menacées.

On retrouve principalement ces fausses chenilles sur les groseilliers, où la larve est plutôt vert clair. Sur les rosiers, les larves sont bleu-vert et présentent de nombreuses taches noires sur le corps. La tenthrède limace est présente sur un grand nombre d’arbres fruitiers et les larves sont composées d’un mucus noirâtre qui les rend semblables aux limaces

De manière générale, les larves sont actives de la fin du printemps jusqu’au début de l’été.

mouche à scie tenthrède
Crédits : Tomasz Klejdysz / iStock

Symptômes

Au jardin, quand elles sont peu nombreuses, les larves ne font pas de très gros dégâts. Par contre, lorsqu’elles se multiplient, elles peuvent rapidement éliminer toutes les feuilles d’une plante et détruire des cultures entières. Vous pouvez facilement repérer une invasion de larves de mouches à scie en observant les feuilles. Si vous y voyez des trous, il est très probable que vos plantes soient attaquées.

Prévention et élimination

Généralement, ces fausses chenilles sont éliminées de manière naturelle par de nombreux oiseaux. Pensez donc à aménager votre jardin de façon à accueillir le plus grand nombre d’oiseaux possible. D’autres insectes jouent aussi un rôle dans la régulation de ce nuisible. Si l’invasion est trop importante, il est possible d’utiliser des solutions “maison” composées de pyrèthre et de savon noir. Cette solution est bien efficace sur les jeunes larves.