in

Mouche de la cerise : comment lutter contre ce ravageur du verger ?

Crédits : Bauer Karl / Wikipédia

La mouche de la cerise fait partie des ravageurs de culture les plus fréquents. D’ailleurs, elle est bien connue de tous les jardiniers. Cet insecte vient pondre ses oeufs sur les cerises lorsque celles-ci commencent à mûrir. À terme, cela peut détruire des récoltes entières. Ce phénomène apparaît généralement à la fin du mois de mai et peut perdurer jusqu’en juillet. Il faut donc prendre ses précautions. D’où vient-elle et comment s’en débarrasser ? Voici quelques astuces pour lutter contre le fléau de la mouche de la cerise.

1. Quels sont les symptômes de la mouche de la cerise ?

La mouche de la cerise est assez fourbe puisque son invasion n’est ni flagrante ni évidente à première vue. C’est pour cela qu’il faut inspecter régulièrement les cerises dès qu’elles commencent à se former. Il faut aussi savoir que les variétés tardives ont plus de chances d’être touchées que les variétés à fructification précoce.

Lorsque vous apercevez les symptômes, il est généralement trop tard. Les cerises deviennent véreuses. La cerise (ou une partie seulement) commence à brunir et finit par flétrir. Elle pourrit et l’asticot issu de la ponte sort de l’intérieur ! Vérifiez donc bien l’intérieur avant d’en consommer.

mouche de la cerise
Crédits : ©entomart / Wikipédia

2. Comment se débarrasser de la mouche de la cerise ?

Le traitement de prévention reste de ce qu’il y a de plus efficace. Vous pouvez commencer par choisir des variétés précoces comme le bigarreau. La raison pour laquelle cet arbre est moins touché est que la cerise arrive à maturité avant que la mouche de la cerise se lance dans son invasion.

Les pièges à phéromones sont également très efficaces. À base de sulfate d’ammonium, ils attirent les mouches loin de vos cultures. Cependant, cette solution à un coût.

Les traitements chimiques ne sont pas recommandés, d’une part pour l’impact à l’environnement et d’une autre leur efficacité n’est pas prouvée à 100%. Heureusement, il reste l’insecticide naturel dont vous retrouverez la recette ici.

Source

Articles liés : 

La cloque du pêcher : comment faire face à cette maladie dévastatrice ?

Mouche de la carotte : comment lutter contre ce ravageur du potager ?

Les mauvaises herbes sont utiles et pas si mauvaises. Découvrez pourquoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *