in ,

Muguet : comment cultiver et entretenir la plante du 1er mai

Crédits : ARLOUK / Pixabay

Le muguet est l’emblème du 1er mai. Son parfum envoûtant nous chatouille délicatement les narines et ses petites fleurs en forme de clochettes rendent le jardin digne d’un conte de fées. Ses nombreuses feuilles vertes ne font qu’embellir ces petits boutons blancs par leur contraste de couleur. La floraison a lieu généralement entre avril et mai. Mais savez-vous quand commencer à cultiver le muguet ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur sa culture.

Quand planter le muguet ?

Il existe deux périodes pour commencer à cultiver le muguet : l’automne ou le printemps.

Planter le muguet à l’automne permet de le voir fleurir naturellement au mois de mai. Rendez-vous en jardinerie en octobre et direction l’allée des bulbes du printemps, c’est ici que vous trouverez le muguet.

Dans un pot, plantez les rhizomes en répartissant vos griffes à 8 cm les unes des autres, la pointe dirigée vers le haut et sortant à peine. Recouvrez le tout d’une couche de terreau et arrosez généreusement.

Comme pour toutes les plantes vivaces, si vous vous décidez à le cultiver au printemps, il vous suffira de vous munir de godets en jardinerie et de les planter dans un trou. Arrosez abondamment et le travail se fera presque tout seul.

Le semis du muguet est possible, mais plutôt compliqué. C’est la raison pour laquelle vous trouverez des bulbes plutôt que des graines en jardinerie.

muguet culture
Crédits : Soorelis / Pixabay

Où placer le muguet et comment l’entretenir ?

Il faudra placer le muguet à la mi-ombre, car il apprécie la fraîcheur. Le pied d’un arbre est un lieu parfaitement adapté. Un sol riche en humus et une bonne humidité sont également nécessaires. Vous pouvez également cultiver le muguet autour de votre maison du côté exposé nord !

Pour entretenir le muguet, pensez à apporter du compost au sol au moins une fois par an. Aussi, maintenez le sol toujours humide.

En pot, il se garde assez difficilement longtemps. Si vous en avez la possibilité, transplantez-le dans le jardin. Si vous tenez à le garder en pot, arrosez-le régulièrement.

Vu qu’il produit des rhizomes et non des racines, il est très facile de le diviser.

Enfin, il muguet ne craint pas vraiment de maladies, mais la pourriture grise dans un sol trop lourd peut s’avérer un problème.

Source

Articles liés : 

Jardin : 10 plantes qui rendront votre sol meilleur et plus riche

Mimosa : conseils, plantation et entretien de l’arbre d’or

Marjolaine : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien

Muguet : comment cultiver et entretenir la plante du 1er mai
noté 5 - 2 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !