in ,

Mûrier : plantation, culture, taille, entretien et récolte

Crédits : Chiemi Kumitani / iStock

Les mûres sont de délicieuses baies sucrées qui se dégustent durant la période estivale. Tout comme le framboisier, le mûrier est un arbuste plutôt facile à cultiver. Imaginez la satisfaction de cultiver votre propre haie fruitière et de déguster les mûres de votre jardin. Voici toutes nos astuces pour bien cultiver votre mûrier.

Où et quand planter le mûrier ?

La période idéale pour planter le mûrier est à l’automne, mais aussi au printemps, toujours en dehors des périodes de gelées. Il appréciera un sol plutôt riche, mais il n’est pas très exigeant sur la qualité de ce dernier. Si vous le pouvez, choisissez une terre légère, fraîche et un peu acide. Attention tout de même aux sols argileux qui risquent d’étouffer les racines.

Côté exposition, choisissez un espace ensoleillé.

Le mûrier peut atteindre entre 1 et 3 m de hauteur. Pour le jardin, nous vous conseillons des variétés de mûriers sans épines.

Comment planter le mûrier ?

Lorsque vous avez acquis vos plants, ne tardez pas à les planter (8 jours maximum).

  • Commencez par ameublir la terre et incorporez de l’humus.
  • Retirez tous les cailloux et les mauvaises herbes.
  • Trempez les plants de mûriers en conteneur dans un seau.
  • Chaque plant doit être espacé d’au moins 1 m. Nous recommandons 5 plants pour débuter.
  • Creusez des trous d’environ 30 cm de profondeur.
  • Placez les plants de mûriers au milieu des trous.
  • Rebouchez chaque trou avec la terre tout autour de la motte.
  • Tassez la terre à la main.
  • Formez une cuvette.
  • Arrosez généreusement.
mûrier
Crédits : photohampster / iStock

Comment entretenir le mûrier ?

Concernant l’entretien, il est préférable de palisser vos mûriers, c’est-à-dire d’attacher les rameaux sur un support au fur et à mesure de leur développement.

Le mûrier n’est pas sensible aux maladies du jardin, il n’a donc besoin d’aucun soin particulier. Vous pouvez simplement apporter un peu de compost bien mûr durant le printemps.

La taille s’effectue soit à l’automne, soit au printemps. Il suffit de couper les vieilles branches au ras du sol.

La récolte des mûres

Il faut être patient avec le mûrier, car les premiers fruits apparaîtront sur les pousses seulement l’année suivante. La récolte a généralement lieu au mois d’août. Le mieux reste consommer les mûres fraîches, mais vous pouvez aussi en faire des confitures, des gelées ou de délicieuses tartes.