in

Oeillet : tous les conseils de plantation et d’entretien

Crédits : aruggeri / Pixabay

Il existe de nombreuses variétés d’oeillets : des espèces annuelles, bisannuelles ou encore des vivaces. C’est de ces dernières que l’on parlera, car c’est celles que l’on trouve en jardinerie, mais aussi chez le fleuriste. Les œillets mignardises et les œillets de rocaille sont capables de vivre plusieurs années. Selon les variétés, ils fleurissent entre mai et septembre. Fleur simple ou double, l’oeillet vous offrira une large palette de couleurs. Découvrez tous nos conseils de plantation et d’entretien.

Où et quand planter les oeillets ?

Selon l’endroit où vous vivez, les oeillets se plantent à différentes périodes. Ce sera au printemps pour les régions les plus froides, alors que pour les régions les plus chaudes, ce sera à l’automne. En godets, ils se plantent donc entre mai et septembre au jardin. Ils demandent un sol bien drainé et légèrement riche et il faudra les placer au soleil.

Comment planter les oeillets ?

  • Choisissez une parcelle bien exposée au soleil.
  • Bêchez la terre pour retirer les cailloux et les mauvaises herbes.
  • Pour améliorer le drainage (surtout en terre lourde), incorporez du gravier ou du sable.
  • Trempez les godets dans une cuve remplie d’eau pour humidifier les mottes avant plantation.
  • Creusez un trou du double du volume du godet (environ 20 cm en tout sens).
  • Apportez de l’engrais pour fleurs en cas de terre très pauvre.
  • Placez la motte au milieu du trou et faites en sorte que le haut de celle-ci coïncide avec le niveau du sol.
  • Comblez le trou avec le reste de terre.
  • Tassez doucement et arrosez généreusement.

Il est également possible de planter les oeillets en pot ou en jardinières en apportant un mélange de terre végétale, de terreau et de sable grossier.

oeillet
Crédits : jackmac34 / Pixabay

Comment entretenir les oeillets ?

Les oeillets ne demandent pas énormément d’entretien une fois bien installés. Arrosez au début pour favoriser l’enracinement puis modérément. Ils ont surtout besoin d’être arrosés en période de sécheresse.

Pour stimuler les floraisons, il faut absolument supprimer au fur et à mesure les tiges de fleurs fanées. Pour certaines variétés (fleuriste ou mignardise), il sera peut-être nécessaire de tuteurer les tiges qui ploient parfois sous le poids des fleurs.

Les oeillets sont idéals au sein des rocailles ou des murets fleuris. Ce sont des fleurs à la fois décoratives et robustes puisqu’elles ne craignent aucune maladie ou attaque de parasites.

Source

Articles liés : 

Hibiscus : conseils, entretien, rempotage et floraison

Arbustes originaux : 10 arbustes aux fruits décoratifs pour un jardin tout en couleur

Arum blanc : comment planter, cultiver et entretenir l’arum blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *