in

Oignon rocambole : conseils de plantation, d’entretien et de récolte

Crédits : OlyaSolodenko / iStock

La famille des rocamboles est vaste ! Ainsi, après vous avoir présenté l’ail rocambole, voici son cousin : l’oignon rocambole. Cet oignon perpétuel repousse d’une année à l’autre. Son bulbe se cultive facilement au sein du potager. Découvrez comment cultiver, entretenir et récolter l’oignon rocambole.

Où et quand planter l’oignon rocambole ?

La meilleure période pour réaliser la plantation de l’oignon rocambole se situe à l’automne entre les mois d’octobre et novembre. Il est tout de même possible de planter ce bulbe à la toute fin de l’hiver entre fin février et mars.

L’oignon rocambole a besoin de lumière pour se développer : privilégiez donc un lieu ensoleillé. Le sol doit par ailleurs être léger, alors n’hésitez pas à le travailler en amont. Pour alléger un sol lourd, il suffit d’incorporer du sable. Il préfère en outre les sols riches.

Comment planter l’oignon rocambole ?

Comme la plupart des bulbes potagers, la terre du jardin doit être bien travaillée et préparée :

  • À l’aide d’une fourche‑bêche ou d’une grelinette, retournez la terre sur 10 cm de profondeur et au besoin, nivelez la surface.
  • L’oignon rocambole préfère les terres riches, mais attention à ne pas incorporer de fumure au moment de la plantation, car cela ferait pourrir les racines. En outre, le compost ou le fumier devront être intégrés au moins un an avant la plantation. Privilégiez un ancien espace de culture déjà riche en fumures organiques.

La plantation :

  • Après avoir travaillé la terre, plantez les bulbilles individuellement tous les 10 à 15 cm. La pointe doit pointer vers le haut.
  • Enfoncez-les sur 2 à 3 cm de profondeur.
  • Recouvrez les bulbilles d’à peine 1 cm de terre.
  • Espacez chaque ligne de 20 cm.
  • Arrosez pour tasser la terre.
oignon rocambole Allium proliferum
Crédits : OlyaSolodenko / iStock

L’entretien

L’oignon rocambole n’a pas réellement besoin d’entretien une fois bien installé en terre. L’arrosage n’est pas vraiment nécessaire non plus puisqu’une fois les tiges séchées, d’autres se reformeront plus tard.

Il n’est pas sensible aux maladies du jardin, mais il peut parfois être victime de la mouche de l’oignon.

Récolter, conserver et cuisiner l’oignon rocambole

La récolte démarre dès la fin du mois de juillet. Vous pouvez couper les tiges des bulbilles pour éviter d’arracher le pied lors du prélèvement de celles-ci. Faites-les sécher sur du papier journal et au soleil durant quelques jours.

On utilise les tiges comme de la ciboulette pour parfumer plats et salades. Quant aux bulbilles, il est possible de les confire dans du vinaigre comme les petits oignons blancs que l’on retrouve dans les bocaux des cornichons. Sinon, ce bulbe se cuisine comme l’échalote !