in , ,

Olivier en pot : comment planter et entretenir un olivier en pot ?

Crédits : JacquesPALUT / iStock

Les oliviers évoquent le sud, le soleil, la chaleur et les vacances en méditerranée. Mais saviez-vous que l’olivier se cultive très bien en pot ? Certes, sa croissance est très lente et il faudra attendre plusieurs années avant de le voir à maturité. Mais d’ici là, il fera un très bel arbre d’ornement ! L’olivier en pot trouvera parfaitement sa place sur une terrasse ou un balcon tant que les conditions de culture sont réunies. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur sa culture.

Comment planter un olivier en pot ?

La plantation de l’olivier en pot se réalise au printemps. Tout risque de gel doit être écarté, car l’olivier ne le supporterait pas.

  • Choisissez un jeune plant en bonne santé, sans tache, sans coupure et sans parasite.
  • Une heure avant la plantation, trempez la motte dans un grand seau d’eau à température ambiante.
  • Élaguez légèrement la motte en supprimant rameaux et branches latérales au niveau du tronc.
  • Munissez-vous d’un grand pot percé dans le fond. Il doit faire 3 fois la taille de la motte.
  • Placez des billes d’argile sur 5 cm dans le fond du pot.
  • Remplissez le pot de moitié avec du terreau contenant un peu d’argile ou directement de terre du jardin à condition qu’elle soit légère.
  • Placez la motte au milieu du pot en sorte de faire coïncider le collet avec la partie supérieure du bac. Ajoutez de la terre si besoin. Attention, le collet ne doit absolument pas être enfoui !
  • Comblez tous les côtés de terre afin de maintenir la plante bien au centre.
  • Tassez la terre en surface avec les mains puis arrosez.
olivier
Crédits : 858106 / Pixabay

Comment entretenir l’olivier en pot ?

L’olivier en pot est particulièrement dépendant du jardinier.

Exposition : l’arbre doit être placé dans un endroit ensoleillé et à l’abri du vent.

Arrosage : l’olivier en pot a besoin d’un arrosage régulier. Faites-le environ une fois par semaine au printemps et deux à trois fois en été, surtout pendant les fortes chaleurs. En hiver, arrosez seulement si c’est nécessaire. Il ne doit jamais y avoir d’eau stagnante dans la coupelle au risque de voir des nuisibles et des maladies apparaître.

Engrais : l’apport d’engrais est nécessaire lors de la période de croissance au printemps. Faites un apport tous les 10 jours.

Rempotage : au début, il faudra rempoter le jeune plant tous les 3 ans. Mais lorsqu’il sera plus grand et difficile à manipuler, il suffira de changer la terre en surface une fois par an.

Taille : il suffira d’éclaircir les rameaux au centre de l’arbre pour permettre à la lumière de bien passer.

Source

Articles liés :

Agrumes : semer des pépins d’orange, de citron et autres fruits acidulés

Jardin connecté : la technologie au service des plantes !

Calamondin : tout savoir sur l’oranger d’intérieur

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de