in

Onagre : semis, plantation, culture et entretien

Crédits : Christina Vartanova / iStock

L’onagre (Oenothera biennis) est une plante qui peut être annuelle ou bisannuelle. Connue également sous le nom d’herbe aux ânes ou de primevère du soir, cette plante est très rustique puisqu’elle peut supporter des températures négatives allant jusqu’à -30°C. Elle demande peu d’entretien et vous régalera d’une floraison majestueuse durant la belle saison. Voici tous nos conseils d’entretien de l’onagre pour avoir la chance d’admirer ses magnifiques fleurs jaunes.

Où et quand semer l’onagre ?

La période idéale pour semer l’onagre est à la fin de l’été sous châssis afin de prévoir un repiquage au printemps suivant. Cependant, il est possible de semer l’onagre directement en place dans le jardin durant le mois d’octobre. Vous admirerez la floraison d’un jaune éclatant dès le mois de mai de ses fleurs qui se referment la nuit.

L’Oenothera biennis doit être exposé en plein soleil. Elle préférera une terre sableuse et limoneuse, mais elle se sentira très bien dans n’importe quel autre type de sol, même les plus caillouteux. Elle craindra toutefois les excès d’humidité qui peuvent faire pourrir ses racines.

Elle résiste aux fortes chaleurs, à la sécheresse et au froid (-30°C), mais préfère être en basse altitude (en dessous de 600 m).

Même si elle s’épanouira davantage dans les terrains larges, il est possible de cultiver l’onagre en pot ou en jardinière.

onagre
Crédits : Madeleine_Steinbach / iStock

Comment semer l’onagre ?

Pour semer l’onagre, il faut bien espacer les graines les unes des autres. On appelle cette technique : “semer en clair”. L’idéal serait de créer des lignes espacées de 30 cm. Il suffira ensuite d’éclaircir tous les 20 cm environ.

Le repiquage a lieu au printemps. Concernant le temps de la levée, il est différent selon la saison des semis. Les semis d’automne lèveront au printemps environ 6 mois après, alors que les semis de printemps bénéficiant d’un sol plus chaud mettront seulement quelques jours à lever.

Comment entretenir l’onagre ?

Très rustique et peu exigeante, l’onagre ne demande pas vraiment de soins. Elle est même capable de se ressemer seule. Pour stimuler les nouvelles floraisons, vous pouvez toutefois supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure.

Veillez simplement à ce que la terre soit bien drainée pour éviter l’humidité constante qui tuera la plante. Il est par ailleurs possible de couper les tiges à la fin de l’automne pour préparer la plante au repos d’hiver.

La récolte

Il est possible de récolter les graines de l’onagre pour en faire de l’huile. Celle-ci est riche en acides gras essentiels et s’utilise surtout en cosmétique pour ses propriétés anti-âge. On récolte également les fleurs et les feuilles pour les mélanger aux salades d’été.

Enfin, ses racines ont un goût sucré, ce qui fait qu’elles sont également récoltées. Elles se cuisinent comme les salsifis ou le panais.